Le juge autorise un quatrième témoin au procès Ghomeshi

Jian Ghomeshi et son avocate, Marie Henein (à droite),... (La Presse Canadienne, Chris Young)

Agrandir

Jian Ghomeshi et son avocate, Marie Henein (à droite), quittent le palais de justice au terme de la sixième journée du procès de l'ex-animateur vedette de la radio de CBC, mardi, à Toronto.

La Presse Canadienne, Chris Young

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Diana Mehta
La Presse Canadienne
Toronto

Le juge présidant le procès de Jian Ghomeshi pour agression sexuelle a accepté, mardi, de se pencher sur des éléments de preuve apportés par un quatrième et dernier témoin.

Le procureur Michael Callaghan avait fait valoir, plus tôt mardi, que ce témoin pourrait corroborer les allégations faites devant le tribunal par Lucy DeCoutere, l'une des trois femmes ayant accusé l'ex-animateur vedette de la radio de CBC de les avoir agressées sexuellement.

Mme DeCoutere, une ancienne actrice qui a notamment joué dans la télésérie canadienne-anglaise Trailer Park Boys, avait raconté lors de son témoignage la semaine dernière comment Jian Ghomeshi l'avait étranglée et frappée à plusieurs reprises alors qu'ils s'embrassaient dans sa chambre en 2003.

Me Callaghan a soutenu que le nouveau témoin, dont l'identité fait l'objet d'une ordonnance de non-publication, pourrait dissiper les allégations selon lesquelles Lucy DeCoutere a inventé l'histoire de toutes pièces pour devenir célèbre et qu'elle a comploté avec les autres plaignantes afin que ces dernières portent aussi plainte contre Jian Ghomeshi.

La défense s'était toutefois opposée à l'admission de ce quatrième témoin, affirmant que le contre-interrogatoire de Mme DeCoutere avait montré «l'étendue et l'ampleur» de sa malhonnêteté.

Après avoir entendu les arguments des deux côtés, le magistrat William Horkins a déclaré avoir conclu que la procédure la plus sûre à ses yeux était de prendre connaissance des preuves et de déterminer plus tard «toute valeur probante qu'elles pourraient avoir».

Le témoin ne pouvait cependant pas se rendre à Toronto pour témoigner en raison des mauvaises conditions météorologiques où elle habite. La Couronne et la défense ont donc accepté de présenter au juge une transcription de sa déclaration à la police et des messages Facebook qu'elle a échangés avec Lucy DeCoutere.

Jian Ghomeshi, qui est âgé de 48 ans, a plaidé non coupable à quatre chefs d'accusation d'agression sexuelle et un chef d'avoir tenté d'étouffer, de suffoquer ou d'étrangler une personne dans le but de vaincre sa résistance.

En 2014, l'ancien animateur de l'émission Q à la radio de CBC avait reconnu s'être adonné à des pratiques sexuelles brutales, mais avait assuré que ses partenaires étaient consentantes.

Le procès se poursuivra mercredi. Les plaidoiries finales sont attendues pour jeudi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer