Jeune homme poignardé dans le secteur Charlesbourg

L'agresseur, âgé d'environ 25 ans, aurait asséné plusieurs... (Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur)

Agrandir

L'agresseur, âgé d'environ 25 ans, aurait asséné plusieurs coups à l'abdomen, au bras et à la tête de la victime. Il a ensuite pris la fuite à pied juqu'à un commerce de la 41e Rue où il a été arrêté.

Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un homme de 25 ans, apparemment sans histoire, a subi des blessures graves après avoir été agressé à l'arme blanche par un individu qui semble présenter des troubles de santé mentale.

L'agression s'est produite vers 5h30 mardi matin à l'entrée du 476, 49e Rue Ouest à Charlesbourg, immeuble à logements où demeure la victime. L'homme arrivait chez lui à la fin de son quart de travail de nuit.

Armé d'un couteau, l'assaillant aurait asséné plusieurs coups à l'abdomen, au bras et à la tête de sa victime. Il a ensuite pris la fuite à pied. Pendant ce temps, la victime a réussi à entrer à l'intérieur de l'immeuble, puis à se rendre jusqu'à son appartement situé au rez-de-chaussée. C'est là qu'il a composé le 9-1-1. Les traces de sang qu'il a laissées sur sa porte témoignent de la gravité des blessures subies.

Quelques minutes plus tard, un individu entrait au McDonald's de la 41e Rue, à l'intersection de la 1re Avenue, avec des lacérations aux mains. C'est à cet endroit que les policiers ont arrêté le suspect, également âgé de 25 ans. Des témoins qui ont assisté à la scène confirment que l'homme paraissait «ailleurs». Il avait les symptômes d'un homme en crise.

L'agente Marie-Ève Painchaud ne pouvait encore déterminer, mardi, le motif de cette agression ni préciser si les deux hommes se connaissaient. Elle ne pouvait pas davantage se prononcer sur l'état de santé mentale de l'individu.

Des renseignements obtenus par Le Soleil laissent croire qu'il pourrait s'agir d'une agression gratuite. Le suspect demeure à quelques immeubles de distance dans la même rue que la victime, mais il ne semble exister aucun lien entre eux.

Un voisin de la victime ne comprend pas la raison qui aurait pu pousser le suspect à poser un tel geste. «Je le connais [la victime] depuis qu'il reste ici. Il est arrivé en 2009 ou 2010 et il n'a jamais causé aucun problème. En plus, c'est un bon travaillant», explique-t-il.

Il a été conduit à l'hôpital pour y soigner des blessures sérieuses, mais on ne craindrait plus pour sa vie comme c'était le cas juste après l'attaque.

Le suspect a aussi été conduit à l'hôpital pour soigner ses lacérations aux mains. Il faudra attendre son congé des médecins pour qu'il rencontre les enquêteurs. Ce n'est qu'après qu'il comparaîtra au palais de justice de Québec. Il pourrait être accusé d'agression armée causant des lésions.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer