Le procès de Gilles Vaillancourt pourrait débuter plus tôt que prévu

L'ex-maire de Laval, Gilles Vaillancourt, fait face à... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'ex-maire de Laval, Gilles Vaillancourt, fait face à des accusations de gangstérisme en plus de multiples chefs de complot, fraude et corruption.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

La Cour supérieure pourrait fixer le procès pour gangstérisme de l'ancien maire de Laval Gilles Vaillancourt en 2017 plutôt qu'en 2019, comme elle l'avait d'abord laissé entendre à l'automne dernier.

Le juge coordonnateur Marc David a indiqué que le dossier de M. Vaillancourt et de 33 coaccusés pourrait démarrer aussi tôt qu'en mars 2017.

Le magistrat a enjoint aux avocats de se parler et peut-être même de se concerter pour accélérer le processus judiciaire.

La Cour supérieure a par ailleurs confirmé que les 34 accusés seront divisés en deux groupes, ce qui entraînera la tenue de deux procès distincts.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer