Un mini-carambolage force la fermeture de la 175

La route 175 a dû être fermée, en... (Le Quotidien)

Agrandir

La route 175 a dû être fermée, en direction de Québec, durant près d'une heure. Une voie a depuis été rouverte.

Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une série d'accidents impliquant une quinzaine de voitures à l'intérieur d'un tronçon de deux kilomètres, sur la route 175, a paralysé la circulation dans le Parc des Laurentides, samedi.

Une première sortie de route, suivie d'un capotage, a eu lieu un peu avant 11h, en direction de Québec, au kilomètre 98, tout près de L'Étape. À peine quelques minutes plus tard, au même endroit, au moins sept voitures ont été impliquées dans un carambolage. Une dizaine de personnes ont dû être hospitalisées, mais aucune n'a subi de blessure grave.

Une trentaine de minutes plus tard, au Kilomètre 100 cette fois, trois autres automobiles ont effectué des sorties de route. Selon la Sûreté du Québec, aucun des accidents n'était lié à l'alcool ou la vitesse, seulement les conditions routières difficiles.

Les automobilistes qui empruntaient la 175 en direction sud ont ensuite dû s'armer de patience. Complètement fermée en direction de Québec à la hauteur du kilomètre 98 après le carambolage, la route n'a été rouverte que plus de trois heures plus tard, après que le Ministère des Transports se soit assuré de la sécurité du tronçon.

Pendant les heures précédant la réouverture de la route, une immense file de voitures en attente s'étendant sur plusieurs kilomètres a eu le temps formé.

Face à face en Beauce

Les conditions routières difficiles ont aussi fait des victimes à Saint-Éphrem, en Beauce, samedi après-midi. Un conducteur dans la vingtaine aurait perdu le contrôle de son véhicule dans une courbe, sur la route 108, créant un face à face avec une autre automobile dans laquelle prenaient place deux femmes septuagénaires.

Selon la Sûreté du Québec, ces dernières sont restées prisonnières de leur véhicule après la collision. Une pince de désincarcération a été nécessaire pour les libérer. L'une d'entre elles aurait subi des fractures, mais l'on ne craint pas pour sa vie.

L'automobiliste responsable de l'accident a subi des blessures mineures. Toujours selon la SQ, ni l'alcool, ni la vitesse ne sont liés à l'accident.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer