Sauvés in extremis par les pompiers

Le premier matin de 2016 aurait pu prendre une tournure dramatique pour un... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le premier matin de 2016 aurait pu prendre une tournure dramatique pour un homme et une femme de Québec, qui ont été réveillés in extremis par les pompiers alors qu'un début d'incendie faisait rage dans leur logement.

Le Service de protection contre l'incendie de la ville de Québec (SPCIQ) a reçu plusieurs appels, un peu avant 10h, vendredi matin, de résidents du 11 070 rue du Patelin, à Neufchâtel, signalant de la fumée dans leur immeuble à logements.

À leur arrivée, les pompiers ont rapidement constaté que le feu était pris dans un appartement situé au premier étage de l'immeuble de huit logements. Les sapeurs ont enfoncé la porte pour finalement trouver un homme et une femme endormis au milieu d'un début de brasier.

Incommodée par la fumée, la femme était inconsciente au moment de l'intervention des pompiers, mais elle a rapidement repris ses esprits une fois à l'extérieur. Les deux victimes ont été transportées à l'hôpital. On ne craint pas pour leur vie.

Une trentaine de pompiers ont eu besoin de 20 minutes pour contrôler l'incendie qui avait pris naissance dans la cuisine. Les dommages sont évalués à 5000 $.

Il n'y avait pas d'avertisseur de fumée dans le logement. «Les gens n'ont donc pas pu être avisés du début d'incendie, ce qui aurait pu être fatal pour eux», a souligné le porte-parole du SPCIQ, Jean-François Daigle.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer