«Maintenant, le deuil peut commencer»

Martin Provencher regarde l'affiche du film consacré à... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Martin Provencher regarde l'affiche du film consacré à la disparition de sa fille, Cédrika Provencher.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Au lendemain de la découverte des ossements de sa fille, le père de la petite Cédrika Provencher a tenu à remercier la population, sur son Facebook, pour l'aide et le soutien apporté ces dernières années. «Maintenant, le deuil peut commencer à se faire tranquillement».

«J'aimerais remercier les gens qui ont fait en sorte que Cédrika est maintenant retrouvée. Sans vous, nous en serions présentement au même point. Vous nous permettez de franchir une autre étape de cet horrible drame», a écrit sur sa page Facebook Martin Provencher, dont la fille était portée disparue depuis le 31 juillet 2007.

«Je profite aussi de l'occasion pour remercier une population entière qui nous a appuyées de toutes les manières et ce, encore aujourd'hui par votre soutien si palpable», a-t-il ajouté, remerciant également bénévoles, policier et gens des médias pour leur travail dans la foulée de cet horrible drame.

Les parents de Cédrika Provencher ne se sont pas encore directement adressés aux médias depuis la tragique découverte des ossements de leur fille, confirmée samedi soir. «Notre mutisme, le temps de nous remettre et de reprendre pied, ne doit aucunement être perçu comme de l'indifférence envers vous tous et toutes», a expliqué le grand-père de la victime, Henri Provencher, fondateur de la Fondation Cédrika Provencher. «Ce n'est pas facile», disait-il la veille, tout de suite après avoir appris la triste nouvelle. «Qui, quand, comment et pourquoi. On va s'arranger pour trouver le coupable.»

Vague de soutien

Les témoignages de sympathies envers la famille de Cédrika Provencher ont été nombreux, dimanche avant-midi. En plus des messages de la population laissés sur le Facebook des membres de la famille de la victime, différentes personnalités publiques ont tenu à présenter leurs condoléances. C'est le cas du Sénateur Pierre-Hugues Boisvenu, qui a fondé de l'Association des Familles de Personnes assassinées ou disparues après le meurtre de sa fille en 2002.

«Je suis de tout coeur avec la famille Provencher suite à la découverte du corps de Cédrika. Je leur offre toutes mes sympathies et je suis persuadé que la découverte des restes de Cédrika n'est qu'une partie de la réponse que cette famille attend depuis 7 ans. Maintenant il est temps de savoir qui est ce monstre derrière le meurtre crapuleux», a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer