Exclusif

Un mannequin de Stoneham accusé de fraude

Jonathan Aaron Fournier... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Jonathan Aaron Fournier

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Avec sa bouille d'ange, Jonathan Aaron Fournier est le genre à qui l'on donnerait le Bon Dieu sans confession. Le mannequin originaire de la région de Québec sera accusé de fraude et de vol aux dépens d'un médecin spécialiste.

Le Soleil a appris que l'homme de 27 ans de Stoneham, qui a notamment fait des photos de mode pour Hugo Boss, Diesel et Parasuco, devient ainsi le coaccusé de son père, l'entrepreneur Pascal-Isaac Fournier, accusé en juin de cette fraude alléguée de 250 000 $.

La comparution de Jonathan Fournier a été fixée au 27 janvier. Il demeurera en liberté durant les procédures.

Les événements seraient survenus entre le 15 août 2012 et le 30 décembre 2013. Pascal-Isaac Fournier aurait convaincu sa victime, un médecin spécialiste de la région de Québec, d'investir dans Shavana Corporation, une entreprise qui propose des leviers financiers dans le commerce des matières premières (riz, sucre, coton, etc.) avec des pays en développement, au Sénégal notamment. 

Selon la preuve amassée par la police de Québec, Pascal-Isaac Fournier aurait détourné l'argent investi par sa victime pour son profit personnel.

Dans une entrevue réalisée en décembre 2014 et publiée sur le site Web de l'agence Modellist-ID, Jonathan Aaron Fournier indique qu'il travaille avec son père dans l'entreprise familiale Shavana Corporation. «Mon père est un homme d'affaires brillant qui tient toujours parole et sur qui les gens peuvent compter», affirme le mannequin, qui disait vivre à Mumbai en Inde ainsi qu'à Ottawa.

Le site Web de cette entreprise, toujours actif l'été dernier, n'est plus en ligne.

Selon le Registraire québécois des entreprises, Shavana Corporation, qui se dit spécialisée dans les services informatiques, est dirigée par Pascal Fournier et a son siège social dans une tranquille rue résidentielle de Neufchâtel.

Le dossier de Pascal-Isaac Fournier revient à la cour mardi à l'étape de l'orientation. L'homme d'affaires est en liberté durant les procédures. Il a notamment dû déposer son passeport.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer