Un pasteur baptiste arrêté pour sévices sur des garçons

Le pasteur baptiste Claude Guillot lors de sa... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le pasteur baptiste Claude Guillot lors de sa sortie de la centrale de police de Québec pour aller au palais de justice.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le pasteur baptiste Claude Guillot, soupçonné d'avoir séquestré, battu et fait subir des sévices à cinq garçons, entre 1983 et 2014, a été arrêté mercredi matin à son domicile de Shannon.

L'arrestation du pasteur de l'Église évangélique Québec-Est est le fruit d'une enquête d'un an menée par le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), en collaboration avec la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).

L'homme de 65 ans à l'apparence soignée a comparu au palais de justice de Québec, en après-midi. Il y a été formellement accusé d'une douzaine de chefs d'accusation de voies de fait, de voies de fait causant des lésions corporelles et de séquestration.

Guillot est apparu calme dans le box des accusés, demeurant impassible lors de son bref passage devant le juge. La Couronne s'est opposée à sa remise en liberté, ce qui signifie qu'il restera détenu au moins jusqu'à sa prochaine comparution, vendredi. L'accusé a été interdit de contact avec les cinq présumées victimes, toutes des garçons. Il a d'ailleurs admis qu'il les connaissait.

La Couronne n'en était pas à l'étape de dévoiler le détail des faits reprochés au pasteur. Deux décisions du Tribunal de la jeunesse, rendues le 18 février et le 21 avril, donnent cependant des indices sur ce qu'il a pu faire subir à ses pensionnaires, dans le sous-sol de son ancienne résidence de la rue du Pont-du-Jour. Le contenu de ces documents pourra être utilisé par la Couronne lors d'un éventuel procès.

Les décisions font état de «traitements inhumains» par le pasteur sur au moins deux adolescents. Dans les deux cas, la victime est confiée à Guillot par ses parents, des fidèles de l'Église évangélique.

On y apprend que Guillot use de sa position d'autorité pour infliger des coups de poing au ventre ou au visage et des gifles, en plus d'imposer des punitions sévères, voire «cruelles et inusitées», à ses jeunes fidèles.

«[Un adolescent] a été contraint à faire de l'exercice physique excessif, ou encore il devait rester en position debout du lever au coucher en étant placé dans un coin contre le mur. [La victime] a indiqué avoir passé près de 41 jours dans cette position», peut-on lire dans l'un des jugements. «Il était venu à un état d'épuisement tel qu'il présentait des vomissements.»

8000 push-ups

L'autre décision parle d'un jeune homme de 15 ans, forcé d'effectuer 8000 push-ups au cours d'une même journée, sans boire ni manger. Le présumé bourreau aurait eu l'habitude d'affamer les adolescents sous sa responsabilité.

Au lever du jour, Guillot aurait aussi régulièrement demandé à ses victimes si elles s'étaient masturbées la veille ou durant la nuit, et procédait à une inspection des draps. Une situation jugée «humiliante». Les jeunes devaient confesser leurs péchés au pasteur.

Guillot aurait sévi jusqu'à il n'y a pas si longtemps, puisque les faits les plus récents remontent au 15 décembre 2014. Le plus vieux cas date du 4 janvier 1983.

D'autres victimes?

Aucune victime n'était présente lors de la comparution de Guillot, mercredi. Un homme qui a dit connaître les victimes était cependant dans la salle. Ne voulant accorder aucune entrevue, il a seulement admis que «ça fait du bien» de voir le pasteur les menottes aux poignets, comparant Guillot au gourou d'une secte. Le SPVQ a de bonnes raisons de croire que le pasteur, qui a été arrêté à 6h30 au 89, rue Maple, à Shannon, a pu faire d'autres victimes dans le passé. Ces dernières peuvent joindre la police au 418 641-AGIR.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer