Une policière de la SQ plaide coupable à plusieurs chefs d'accusation

L'agente Marie-Pierre Tremblay avait été démasquée par un autre... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

L'agente Marie-Pierre Tremblay avait été démasquée par un autre enquêteur qui était aux trousses de son ami de coeur, alors soupçonné de livrer de la drogue au Saguenay-Lac-Saint-Jean pour une organisation criminelle.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La policière Marie-Pierre Tremblay a bel et bien soutiré frauduleusement et transmis des renseignements confidentiels à son ex-copain qui faisait l'objet d'une enquête pour trafic de stupéfiants en 2013. Elle plaide coupable d'abus de confiance, d'entrave à la justice, de possession et de trafic de drogue.

L'agente spécialisée en filature à la Sûreté du Québec (SQ) était de retour au palais de justice, mardi. Pleurant à chaudes larmes, elle a admis les faits qui lui sont reprochés et pour lesquels elle perdra vraisemblablement son emploi en plus de risquer la prison. 

De janvier à juin 2013, alors qu'elle fréquentait le trafiquant de drogue Keven Harvey-Maltais, la femme de 35 ans originaire d'Alma s'est servie sans autorisation d'un ordinateur de la SQ pour vérifier des informations contenues dans le Centre de renseignements policiers du Québec (CRPQ). Elle a ensuite fourni les données à Harvey-Maltais pour qu'il puisse poursuivre ses activités en toute quiétude. 

L'agente avait été démasquée par un autre enquêteur de la SQ à Montréal qui était aux trousses de son ami de coeur, alors soupçonné de livrer de la drogue au Saguenay-Lac-Saint-Jean pour une organisation criminelle. L'enquêteur en question s'est aperçu que la prévenue avait vérifié à deux reprises le dossier de Harvey-Maltais au CRPQ ainsi que des renseignements sur son véhicule. On apprendra plus tard qu'elle avait effectué des saisies d'écran.

Intrigué et croyant que le trafiquant fait aussi l'objet d'une enquête à Québec, l'enquêteur contacte le supérieur de Tremblay. «Le supérieur lui fait comprendre que c'est impossible car elle travaille sur un autre dossier», a expliqué le procureur de la Couronne, Me Guillaume Michaud.

Confrontée par son patron, Tremblay affirme qu'elle fréquente un homme depuis peu et qu'elle voulait seulement vérifier son statut criminel. Son supérieur lui demandera de mettre un terme à la relation, ce qu'elle ne fera pas.

L'utilisation des informations au profit de Keven Harvey-Maltais fera avorter l'enquête initiale à son endroit puisqu'il «va savoir qu'il est sous enquête», a relaté Me Michaud. Le trafiquant changera notamment de téléphone cellulaire et de véhicule.

Tremblay fera l'objet d'une enquête interne à la SQ et sera mise sur écoute électronique. Les enregistrements permettront d'apprendre qu'elle consomme du GHB, qu'elle obtient de son amoureux, et qu'elle en offre parfois à des amis, d'où les accusations de possession et trafic de stupéfiants. Elle possède également trois sachets de cocaïne au moment de son arrestation le 10 juin 2013.   

Les écoutes vont aussi démontrer que Keven Harvey-Maltais a lui-même demandé et influencé Marie-Pierre Tremblay afin qu'elle se serve de son poste à la SQ pour vérifier son dossier criminel.

Ces circonstances devraient être prises en compte lorsque viendra le temps d'infliger une peine contre la policière. Elle aura d'ailleurs l'occasion d'expliquer le contexte de ses agissements lors de son retour en cour le 29 février prochain pour les observations sur la peine.

Me Guillaume Michaud insistera pour sa part sur la gravité du geste considérant le poste qu'occupait la policière. «Oui, il y a cette accusation [abus de confiance] qui est très grave au dossier. Le juge devra en tenir compte que Madame était policière à la SQ», a-t-il dit en mêlée de presse.

Tremblay et Harvey-Maltais avaient été arrêtés le même jour. Le trafiquant a écopé d'une peine de 42 mois de détention en mars dernier. 

Tremblay était suspendue avec demi-solde depuis le début des procédures judiciaires.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer