Funérailles d'un membre des Hells: une arrestation et deux véhicules saisis

Plusieurs groupe de motards dont les Hells Angels... (La Presse, Édouard Plante-Fréchette)

Agrandir

Plusieurs groupe de motards dont les Hells Angels et les Red Devils sont venus pour les funerailles du Hells Angels Lionel Deschamps, mort d'un cancer la semaine dernière.

La Presse, Édouard Plante-Fréchette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Repentigny

Divers corps policiers ont effectué une arrestation, saisi deux véhicules et remis plusieurs constats d'infraction, samedi, aux funérailles d'un criminel notoire, Lionel Deschamps, membre en règle des Hells Angels, qui se déroulaient en après-midi à Repentigny, au nord-est de Montréal.

Le porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Claude Denis, a affirmé que la journée s'était «très bien déroulée».

Bon nombre de policiers, issus de la SQ, de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), du Service de la police de la Ville de Montréal (SPVM), et des corps de police de Laval, Repentigny, Longueuil et Sherbrooke, étaient sur les lieux.

Un mandat d'arrestation a été exécuté, et deux véhicules ont été saisis, soit une voiture et une motocyclette.

Finalement, plusieurs constats d'infraction ont été remis pour des silencieux non conformes.

Plus tôt dans la journée, le sergent Denis avait affirmé que les agents n'hésiteraient pas à intervenir si jamais il y avait de l'intimidation envers des agents ou des passants. Or, le tout s'est bien passé, a rapporté M. Denis, ajoutant qu'il n'y avait aucune tolérance pour l'intimidation des policiers.

Il a également mentionné que les enquêteurs s'étaient rendus sur les lieux «pour parfaire leurs renseignements criminels». Le rassemblement devait permettre à la police de rafraîchir leur album de photos des membres de l'organisation criminelle et des clubs associés. Des sympathisants venant des régions et même d'autres provinces étaient sur place. Environ 300 personnes ont assisté aux funérailles de Deschamps, dont plusieurs arborant des écussons des Hells Angels sur leur veste.

Une célébration religieuse se tenait dans une église à 15 h 30. Plusieurs policiers avec leur caméra se trouvaient devant le salon funéraire où était exposé Deschamps, un individu condamné pour complot pour meurtre à la suite de son arrestation en 2009 lors de l'opération SharQc.

Deschamps est mort la semaine dernière alors qu'il était âgé de 63 ans. Il avait plaidé coupable à une accusation de complot pour meurtre en avril dernier au Centre de services judiciaires Gouin dans le nord de Montréal.

Il a été condamné à huit ans et 11 mois de détention par le juge André Vincent de la Cour supérieure, mais en soustrayant la détention préventive, calculée en double, sa sentence était déjà complétée.

En échange de son plaidoyer, les huit chefs de meurtre qui étaient portés contre lui avaient été retirés.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer