La CAQ veut faire payer les détenus

Le centre de détention de Québec... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le centre de détention de Québec

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Coalition avenir Québec (CAQ) veut faire payer les détenus. Elle présentera sous peu un projet de loi visant, selon son intitulé, «à responsabiliser les détenus quant aux coûts de leur détention».

Les projets de loi présentés par les partis d'opposition ne sont jamais adoptés, mais ils sont susceptibles d'alimenter ou de relancer des débats. C'est ce qu'espère la CAQ avec celui-là.

Ses détails ne seront connus que lorsqu'il sera officiellement présenté à l'Assemblée nationale, mais le projet invite le gouvernement à revoir le financement du système correctionnel québécois, selon ce qu'on peut comprendre d'une présentation faite à l'aile parlementaire caquiste il y a quelques jours.

«Les problèmes de surpopulation chronique et l'alourdissement des coûts deviendront éventuellement insoutenables pour les contribuables», a-t-on fait valoir. Le coût moyen par détenu est passé de 173 $ par jour en 2009 à 202 $ par jour en 2014, argue-t-on.

Trois mesures ont fait l'objet de discussions à l'interne, selon les informations du Soleil. La première porte sur l'idée d'imposer une retenue de 30 % sur «les divers revenus externes déclarés par les détenus pendant leur incarcération [revenus d'intérêt, dividendes, revenus commerciaux et autres]» - pour ceux en touchant, bien sûr.

La deuxième porte sur l'idée d'augmenter à 30 % le prélèvement sur le salaire versé aux personnes incarcérées participant à des activités rémunérées. Elles sont 481 à travailler à un taux horaire de 3,65 $. Elles doivent actuellement reverser 10 % de leurs revenus.

Le parti de François Legault voudrait aussi que soit effectué «un prélèvement de 50 % sur l'indemnité de remplacement du revenu accordée par la Société de l'assurance automobile du Québec à un détenu sans personne à charge». L'indemnité est déjà réduite de 75 % par la loi, précise-t-on.

Si un tel projet était mis en application dans son ensemble, un détenu incarcéré dans un Centre de détention du Québec pourrait devoir payer jusqu'à 30 $ par jour, a évalué la CAQ.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer