Blessé par balle après avoir attaqué un policier à l'Hôtel-Dieu de Lévis

Les policiers qui devaient l'amener au palais de... (Collaboration spéciale Steve Jolicoeur)

Agrandir

Les policiers qui devaient l'amener au palais de justice de Québec ont toutefois eu une bien mauvaise surprise lorsqu'ils se sont rendus à sa chambre vendredi matin vers 11h puisque Beaupré-Asselin a attaqué l'un d'eux avec une barre de fer dont il se serait emparé à l'hôpital.

Collaboration spéciale Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Un récidiviste de 28 ans, Alexandre Beaupré-Asselin, a été blessé par balle jeudi matin à l'Hôtel-Dieu de Lévis après avoir attaqué avec une barre de fer le policier de la Sûreté municipale de Lévis qui était chargé de l'amener au palais de justice de Québec pour une comparution.

Beaupré-Asselin avait été arrêté mercredi suite à une enquête en matière de stupéfiants et de vols qualifiés et devait comparaître sous des accusations d'extorsion et d'agression armée. Un jeune mineur avait avoué aux policiers avoir été forcé de remettre de l'argent à l'accusé qui l'aurait menacé avec une arme à feu et un couteau.

Gardé en détention, le Lévisien s'est mis à avoir un comportement désorganisé durant la nuit de mercredi à jeudi, s'infligeant des blessures. Il a donc été conduit à l'Hôtel-Dieu de Lévis pour y recevoir des soins.

Les policiers qui devaient l'amener au palais de justice de Québec ont toutefois eu une bien mauvaise surprise lorsqu'ils se sont rendus à sa chambre vendredi matin vers 11h puisque Beaupré-Asselin a attaqué l'un d'eux avec une barre de fer dont il se serait emparé à l'hôpital.

Coup de feu

«L'autre policier a alors fait feu vers le suspect pour faire cesser la menace», indique Christine Coulomb, porte-parole de la Sûreté du Québec, à qui a été confiée l'enquête indépendante sur ce dossier par la ministre de la Sécurité publique.

Ni la vie du policier, ni celle du suspect ne seraient en danger. Beaupré-Asselin n'a toutefois pu comparaître pour répondre des plus récentes accusations déposées contre lui. L'homme possède déjà une feuille de route judiciaire bien remplie.

En 2011, il avait été condamné à deux ans moins un jour de prison pour avoir exploité sexuellement une adolescente de 17 ans, avec qui il avait eu des relations sexuelles dans différents établissements hôteliers après lui avoir offert de prendre des photos d'elle contre rémunération.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer