Barreau: Lu Chan Khuong quitte ses fonctions

Le départ de Me Lu Chan Khuong vient... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le départ de Me Lu Chan Khuong vient d'être annoncé ce matin par voie de communiqué, après deux mois de crise dans l'ordre professionnel des 24 000 avocats du Québec.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La bâtonnière suspendue Me Lu Chan Khuong a démissionné mardi de ses fonctions pour préserver le Barreau, «cette institution plus importante que les personnes qui la dirigent», dit-elle.

Après deux mois et demi de crise, les parties ont annoncé mardi matin la démission de Me Khuong par un communiqué conjoint.

Suivant le règlement sur les élections au Barreau, une nouvelle bâtonnière a aussitôt été élue par le conseil d'administration; il s'agit de Me Claudia Prémont, une avocate de Québec spécialisée en droit familial.

Aucun administrateur ni dirigeant du Barreau n'a voulu accorder d'entrevue mardi pour expliquer l'entente. Me Lu Chan Khuong fera une série d'entrevues mercredi.

Lu Chan Khuong, 45 ans, a été suspendue par le conseil d'administration du Barreau le 1er juillet après que La Presse ait révélé qu'elle avait bénéficié du programme de non-judiciarisation pour une plainte de vol à l'étalage chez Simons. 

La bâtonnière avait rétorqué par une poursuite au civil de 95 000$ contre tous les administrateurs du Barreau qui avaient voté en faveur de sa suspension. Notons que Me Prémont ne faisait pas partie du lot.

Les administrateurs avaient eu aussi intenté une poursuite de 90 000$ contre la bâtonnière pour atteinte à leur réputation.

Me Khuong, avocate bien connue dans la capitale et femme de l'ex-ministre Marc Bellemare, a indiqué partir après avoir «reçu l'assurance que le programme pour lequel elle a été élue sera pris en considération et, dans la mesure du possible, mis en oeuvre».

Dans le communiqué, le conseil du Barreau s'est dit «reconnaissant envers Me Lu Chan Khuong d'avoir accepté de mettre fin au litige qu'elle avait institué afin, notamment, de permettre au Barreau de retrouver la sérénité nécessaire à l'accomplissement de sa mission première de protection du public».

D'une même voix, les parties ont dit regretter «le tort que leur différend a pu causer au Barreau, une institution qui joue un rôle essentiel dans notre société et qui leur tient profondément à coeur ainsi qu'aux membres de cet ordre professionnel».

Aucun détail de l'entente entre Me Khuong et le conseil d'administration du Barreau n'a été révélé.

Impossible de savoir si l'ex-bâtonnière, suspendue avec salaire et avantages depuis le 1er juillet, a touché une compensation financière.

Le bâtonnier du Québec touche un salaire de plus de 300 000$, calqué sur celui des juges de la Cour supérieure. Lu Chan Khuong s'était fait élire à plus de 64% en mai en promettant notamment d'abaisser le salaire du bâtonnier à 185 000$, soit environ celui du premier ministre du Québec.

Grand soulagement

La bâtonnière de la section locale de Québec, Me Catherine Claveau, salue ce règlement relativement rapide comme une vraie «bénédiction». «C'est un grand soulagement pour l'institution, ça va nous aider à tourner la page», considère Me Claveau.

Dans les corridors du palais de justice de Québec, les procureurs rencontrés se montraient heureux de voir la guérilla judiciaire terminée.

«Je suis content que la saga ait pris fin parce que c'était quelque chose d'extrêmement nuisible pour la profession, considère Me Stéphane Harvey. Déjà, la profession n'était pas très populaire. Avec cette crise-là, on a encore descendu des échelons et il va falloir les remonter.»

«C'est une excellente nouvelle, mais nous aurions souhaité que le dossier se règle avant», a commenté Me Carl Thibault, ravi de voir Me Claudia Prémont, «avocate émérite avec énormément d'expérience» prendre les rênes de l'ordre professionnel.

Remplaçante nommée

Me Claudia P. Prémont, nouvelle bâtonnière du Québec.... (PHOTO TIRÉE DU SITE DU BARREAU DU QUÉBEC) - image 3.0

Agrandir

Me Claudia P. Prémont, nouvelle bâtonnière du Québec.

PHOTO TIRÉE DU SITE DU BARREAU DU QUÉBEC

Le conseil d'administration du Barreau a élu à l'unanimité Me Claudia P. Prémont comme bâtonnière du Québec jusqu'en 2017. Me Prémont a été bâtonnière de la section locale de Québec en 2007-2008. Elle siégeait depuis juin comme administratrice pour la région de Québec sur le c.a. du Barreau. Dans sa feuille de route, on peut lire que Me Prémont a été chargée de cours en droit de la famille à l'Université Laval. Elle a agi à titre de conférencière ou formatrice, entre autres auprès des juges de la Cour supérieure du Québec et des juges de la Cour du Québec, des avocats spécialisés en droit de la famille et du public en général. Elle est l'auteure ou la coauteure de nombreux articles et ouvrages. Les avocats rencontrés mardi par Le Soleil ont souligné les grandes qualités de leader et de rassembleuse de Me Prémont.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer