Accident à Scott: la soeur de l'accusé implore le pardon des familles des victimes

Pedro-Antonio Ovalle-Leon, lors de son arrivée au palais... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Pedro-Antonio Ovalle-Leon, lors de son arrivée au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce le 25 août dernier. Il est accusé d'avoir tué deux jeunes hommes alors qu'il était en état d'ébriété au volant de sa camionnette.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «Nous donnerions notre vie en échange de la leur.» La soeur de Petro-Antonio Ovalle-Leon, qui a été accusé de conduite avec les capacités affaiblies causant la mort de deux Beaucerons en plus d'en avoir blessé deux autres, demande aux familles des victimes de pardonner le geste de son frère.

Jessica Michelle Espino Leon  ... (Photo tirée de Facebook) - image 1.0

Agrandir

Jessica Michelle Espino Leon 

Photo tirée de Facebook

Joint par Le Soleil au Guatemala, Jessica Michelle Espino Leon confie lors d'une conversation en espagnol que sa famille est sans nouvelles d'Ovalle-Leon depuis le tragique événement du 22 août, qui a coûté la vie à Louis-David Fournier et à Dereck Bolduc-Coulombe, tous deux âgés de 19 ans. L'homme de 31 ans était au volant d'une fourgonnette lorsqu'il a embouti une automobile sur la route 171, à Scott, en Beauce. En plus des deux victimes, deux autres passagers dans le début vingtaine, un homme et une femme ont été sérieusement blessés.

«Ici, il y a une famille qui, comme eux, souffre beaucoup...», affirme Mme Espino Leon, n'excusant pas le geste commis par son frère. «Nous voulons dire aux familles des victimes que nous sommes désolés. Svp, épargnez la vie de mon frère...»

Mme Espino Leon raconte qu'Ovalle-Leon était au Québec pour subvenir au besoin de sa famille, qu'il travaillait dur, avec un but précis. «Nous jurons que mon frère est une bonne personne. Il est très travaillant. Son seul péché a été de chercher à gagner de l'argent pour sa famille. Mon frère n'est pas un délinquant ou un rebelle, ni un soûlon», assure-t-elle. «Il a toujours été très pauvre et très croyant.»

Depuis environ huit ans, Ovalle-Leon voyageait souvent entre sa terre d'origine et le Québec. 2015 devait d'ailleurs être la dernière année de son périple... «Là, ça faisait presque deux ans qu'il était au Québec, mais il pensait revenir au Guatemala pour toujours en janvier. Il voulait ouvrir un garage», raconte-t-elle, bouleversée par la situation et inquiète de ne plus jamais pouvoir serrer à nouveau son frère dans ses bras. «Nous mourons de tristesse pour mon frère. Ma mère est malade, elle a le diabète et elle souffre beaucoup en raison de ce qui arrivé.»

Crise politique au Guatemala

Bien qu'elle ait tenté à maintes reprises de joindre son frère, Mme Espino Leon a confié lors de son entretien avec Le Soleil qu'il est actuellement difficile d'avoir de l'aide pour obtenir des informations du gouvernement du Guatemala. «Ici, ça va très mal pour le gouvernement. Notre président vient de démissionner», explique-t-elle. En effet, jeudi dernier, le président Otto Pérez Molina a été contraint de démissionner. Il était pris au coeur d'enquêtes sur des allégations de corruption.

Mme Espino Leon a tout de même un message pour son frère qu'elle espère revoir un jour. «Dites à mon frère qu'il fasse confiance à Dieu et que nous l'aimons beaucoup... Dieu va l'aider, il est bon. Dites-lui que nous prions pour lui et que sa famille l'attend à bras ouverts.»

Ovalle Leon, qui travaillait chez TransVol, devrait de nouveau comparaître le 10 septembre au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce. Lors de son passage le 31 août devant le juge, la procureure de la Couronne au dossier, Me Audrey Roy-Cloutier, a dit attendre le rapport d'enquête complet avant de déposer de nouvelles accusations.

Afin de faire oublier les débordements qui se sont produits lors du premier hommage pour Louis-David Fournier et Dereck Bolduc-Coulombe, un nouvel événement aura lieu demain à l'autodrome Chaudière, à Vallée-Jonction. En date d'hier, plus de 500 personnes avaient confirmé leur présence sur la page Facebook de l'événement.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer