Famille décimée dans Limoilou: appel à la justice et au pardon

Des amis du couple colombien tué le 30... (LE SOLEIL, ERICK LABBÉ)

Agrandir

Des amis du couple colombien tué le 30 août dans Limoilou ont assisté mercredi à la comparution de Jade Morillon Morissette, accusée de conduite avec les capacités affaiblies.

LE SOLEIL, ERICK LABBÉ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une quinzaine de membres de la communauté colombienne de Québec ont assisté, mercredi matin, à la brève comparution de Jade Morillon Morissette, accusée de conduite avec les capacités affaiblies dans l'accident qui a coûté la vie à deux de leurs compatriotes et à leur enfant à naître. Soudés dans la douleur, ils demandent maintenant que la justice suive son cours et espèrent pouvoir, un jour, pardonner.

Les hispanophones faisaient bloc dans la salle d'audience. Les yeux fixés sur Morillon Morissette lors de son entrée dans le box des accusés, ils semblaient habités d'une sorte de force tranquille. Dans leur regard se lisait un mélange de tristesse et d'incompréhension, voire de pitié. À plusieurs reprises, l'inculpée a jeté de brefs regards vers la salle.

Même si la comparution a duré moins de deux minutes, les amis des victimes, Julian Esteban Muneton Vasquez, 29 ans, et Ingrid Carolina Zamorano Pabon, 30 ans, tenaient à être présents. «On sent qu'ils sont de notre famille. Ce sont notre père, notre mère, nos enfants, notre frère, notre soeur», explique, les larmes aux yeux, Arismendy Lozada, diacre de la communauté à Québec.

«Je voulais être là pour voir l'accusée»

«Le premier jour, j'avais de la colère. Maintenant, c'est de la tristesse. On se demande : pourquoi Ingrid? Pourquoi Julian?» lance Naddia Florez, qui suivait des cours de francisation avec Julian. Je voulais être là pour voir l'accusée, son expression.» Au Québec depuis seulement deux ans, elle aurait cru que les conducteurs se comportaient mieux ici que dans d'autres pays.

Luis Riano ne connaissait pas le couple personnellement. Il s'est présenté au palais de justice par solidarité. «J'habite à quatre rues de l'accident, et ma femme est enceinte. Je pense à ça, raconte-t-il. Quand je prends une bière, je laisse ma femme conduire», laisse-t-il tomber comme une évidence.

«Je sens de la tristesse, beaucoup de tristesse. C'est inexplicable», s'émeut Olga Saenz, qui a perdu une collègue à la résidence pour personnes âgées où Ingrid travaillait. Pour sa part, Luzmarina Hernandez ressent le besoin de démontrer que la communauté est unie dans le deuil et souhaite que les choses [les mentalités] changent.

Pétition contre l'alcool au volant

À ce sujet, M. Lozada invite la population à signer une pétition pour contrer l'alcool au volant et rendre plus contraignant le Code de la sécurité routière envers les contrevenants. Cette pétition, lancée en août par un couple de Saint-Honoré, au Saguenay, est en ligne sur le site de l'Assemblée nationale.

«C'est la société québécoise entière qui est sous le choc, soutient le diacre. Mais il faut quand même garder le respect envers la justice.» Il rappelle que l'accusée, elle-même mère de famille, a droit à un procès juste et équitable, si la Couronne en vient à déposer une accusation de conduite avec les capacités affaiblies causant la mort. Pour cela, l'enquête doit déterminer lequel des deux conducteurs a grillé un feu rouge à l'intersection de la 18e Rue et de la 4e Avenue le dimanche 30 août au soir. Il n'y a malheureusement aucun témoin de l'impact.

Cette notion de pardon est omniprésente dans l'esprit des membres de la communauté, la plupart de fervents catholiques. Certains sont déjà parvenus à retrouver une paix intérieure, tandis que d'autres disent souhaiter y parvenir.

Jade Morillon Morissette était déjà devant la justice pour une accusation de conduite avec les capacités affaiblies le 27 mars 2013. Elle a plaidé non coupable à l'accusation et devait revenir en cour le 24 novembre pour la suite des procédures. Elle revient en cour ce matin devant le tribunal pour son enquête sous cautionnement concernant l'accident de dimanche.

L'archevêque sollicité

La collecte de fonds pour permettre aux membres de la famille de Julian et Ingrid de venir au Canada et offrir aux victimes des funérailles décentes est lancée. «Ce sont des familles de la classe moyenne en Colombie, mais ce n'est pas la même chose qu'ici», souligne le diacre Arismendy Lozada. Au total, cinq membres des deux familles devraient venir au Québec une fois les visas obtenus. Tout indique que des funérailles devraient avoir lieu ici même, puisque rapatrier des corps est dispendieux et compliqué sur le plan juridique, souligne-t-il. M. Lozada compte dès aujourd'hui demander à l'archevêque de Québec, Gérald-Cyprien Lacroix, de présider la cérémonie religieuse lors des funérailles.

«Il parle espagnol et a même exercé un ministère en Colombie pendant deux ans», justifie le diacre. Bouleversé, Mgr Lacroix n'a pas pris d'engagement en ce sens, mercredi, mais a assuré son soutien aux proches des victimes. «Je suis bouleversé par la mort tragique des trois membres de la famille Muneton-Zamorano. Nous encourageons toute la population à soutenir la campagne de financement qui permettra à la famille de Colombie de se déplacer à Québec pour les funérailles à venir», a-t-il affirmé par voie de communiqué. L'archevêque ne sera toutefois pas à Québec pour la messe commémorative du 6 septembre à 11h, a-t-il précisé, puisqu'il sera à l'extérieur du pays. Il doit enregistrer un message qui sera diffusé dans l'église Notre-Dame-de-Foy. Les personnes désireuses de venir en aide peuvent faire un chèque au nom de la paroisse Notre-Dame-de-Foy. Ils peuvent ensuite le déposer dimanche lors de la messe commémorative, au dépanneur Latinos du chemin Sainte-Foy ou au restaurant Le Mess à Val-Bélair.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer