Meurtre de Chantal Demers: un ami de Victor Poirier accusé de complicité après le fait

Ghislain Thériault, 50 ans. L'article 240 du Code criminel... (Image tirée de Facebook)

Agrandir

Ghislain Thériault, 50 ans. L'article 240 du Code criminel prévoit que tout complice de meurtre après le fait est passible de l'emprisonnement à perpétuité.

Image tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un ami de Victor Poirier, Ghislain Thériault, 50 ans, a été accusé ce matin de complicité après le fait dans le meurtre de Chantal Demers.

La semaine dernière, après trois mois d'enquête policière, la Couronne avait finalement porté l'accusation de meurtre au premier degré contre Victor Poirier, dernier conjoint de la mère de famille trouvée morte. Selon le ministère public, le meurtre aurait été commis le ou vers le 3 mai.

On apprend aujourd'hui que le 5 mai, Ghislain Thériault aurait, selon la Couronne, collaboré avec Poirier après la commission du crime. 

Des voisins avaient confié avoir vu Victor Poirier avec une fille et «un petit monsieur», installer un matelas sur le toit d'une voiture grise de marque Matrix. La police avait demandé l'aide du public pour retracer le matelas.

Selon nos informations, Thériault aurait aidé Poirier à transporter un matelas, mais cet élément ne serait pas la base de l'accusation de complicité.

Les policiers n'ont pas eu à chercher bien loin pour trouver Ghislain Thériault; ce dernier était détenu depuis juin pour des accusations de trafic de drogue.

L'homme résidant à Québec a comparu brièvement devant le juge Bernard Lemieux. La Couronne s'est opposée à sa remise en liberté. Son dossier reviendra à la cour lundi.

De la section des détenus, l'homme aux cheveux gris a soufflé un baiser en direction de ses proches assis dans la salle et a promis de leur téléphoner.

L'article 240 du Code criminel prévoit que tout complice de meurtre après le fait est passible de l'emprisonnement à perpétuité.

En plus de l'accusation de complicité après le fait, Thériault a aussi été accusé aujourd'hui de trafic de stupéfiants, possession dans le but de trafic et complot pour trafic avec, notamment Victor Poirier.

Ghislain Thériault possède quelques antécédents judiciaires. Il a notamment été condamné à une peine de deux ans moins un jour en 2003 pour menaces de mort et complicité dans un acte criminel raté.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer