Journalistes abattus en direct à la télé: le tireur est mort

La journaliste Alison Parker (à gauche) lors des premiers... (AFP/COURTOISIE)

Agrandir

La journaliste Alison Parker (à gauche) lors des premiers coups de feu

AFP/COURTOISIE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Helbert, Pam Ramsey, Jonathan Drew
Associated Press
Moneta

L'homme qui a tué par balle une journaliste et un caméraman durant un reportage diffusé en direct en télévision, mercredi en Virginie, a succombé à ses blessures à l'hôpital, ont annoncé les autorités.

Les victimes sont la journaliste Alison Parker, 24... (AFP) - image 1.0

Agrandir

Les victimes sont la journaliste Alison Parker, 24 ans, et le caméraman Adam Ward, 27 ans.

AFP

Au terme d'une chasse à l'homme après la fusillade, le suspect a été retrouvé avec une blessure par balle auto-infligée, dans un véhicule ayant fait une sortie de route. Son décès a été constaté à l'hôpital.

Une deuxième vidéo de la fusillade, celle-là enregistrée par le tireur, a été diffusée par le suspect sur les réseaux sociaux. Les autorités ont identifié le suspect comme étant un journaliste de la station de télévision ayant été congédié plus tôt cette année.

La journaliste Alison Parker et le caméraman Adam Ward ont été tués, alors que l'homme armé a tiré environ 15 balles. La personne interviewée, Vicki Gardner, se trouvait dans un état stable, plus tard mercredi, après avoir été opérée pour soigner ses blessures.

Le suspect a été identifié comme étant Vester Lee Flanagan II, 41 ans, de Roanoke, par le bureau du shérif d'Augusta. Vester Lee Flanagan se présentait sur les ondes de WDBJ sous le nom de Bryce Williams.

Les images ont notamment été mises en ligne sur les comptes Twitter et Facebook de Bryce Williams. Elles montrent un bras étiré qui tient une arme et qui tire plusieurs fois en direction de la journaliste Alison Parker, alors qu'elle tente de s'enfuir.

Le tireur planifiait manifestement l'attaque depuis un bon moment, ont affirmé les autorités. En prenant la fuite, il a changé de véhicule, embarquant dans une automobile de location qu'il avait réservée précédemment à un aéroport.

Il aurait aussi télécopié un manifeste de 23 pages et une «note de suicide» à ABC News, se décrivant comme un «baril de poudre humain» sur le point de «faire BOOM!!!!».

ABC News a affirmé qu'un homme disant être Bryce Williams avait appelé le réseau, disant qu'il venait d'ouvrir le feu sur deux personnes, et qu'il télécopiait à l'instant à la station de télévision un document de 23 pages. Le document est analysé par les enquêteurs, a dit en conférence de presse le shérif du comté de Franklin W.Q. «Bill» Overton.

Selon le réseau d'information, l'homme a dit dans la «note de suicide» qu'il avait acheté une arme deux jours après la fusillade dans une église de Charleston, en Caroline du Sud, cherchant à se venger de la discrimination raciale, du harcèlement sexuel et de l'intimidation sur les lieux de travail qu'il avait subis en tant qu'homme noir homosexuel.

«Cet homme était perturbé par la tournure des événements à un certain moment dans sa vie. Les choses en venaient à être hors de contrôle», a dit M. Overton.

Le suspect a rapidement été identifié et pris en chasse par les forces de l'ordre. Il a alors quitté la route à bord de son véhicule, et les policiers qui le pourchassaient l'ont trouvé atteint d'une balle.

La vidéo tournée juste avant le drame montre Mme Parker en train d'interviewer quelqu'un au sujet du tourisme devant le centre commercial Bridgewater Plaza, dans le comté de Franklin. Soudainement, au moins huit coups de feu retentissent et la jeune femme, qui souriait une seconde auparavant, se met à crier et à courir. On peut même l'entendre s'exclamer: «Oh, mon Dieu!»

Alors que la caméra tombe sur le sol, elle capte ce qui semble être une image du tireur, dont une bonne partie de son visage. Vêtu d'un pantalon noir et d'un chandail bleu, l'individu tient apparemment une arme de poing.

La station revient alors en studio où une présentatrice, sous le choc, affirme ne pas être certaine de ce qui vient de se produire.

Alison Parker, qui venait de célébrer son 24e anniversaire, avait fréquenté l'Université James Madison, où elle était rédactrice en chef du journal étudiant. Elle venait de se joindre à la station WDBJ-TV à titre de stagiaire.

La jeune journaliste venait d'emménager avec son copain, Chris Hurst, qui est présentateur pour WDBJ-TV.

Selon le site web de la station, Adam Ward, âgé de 27 ans, était diplômé de Virginia Tech. Il était fiancé à Melissa Ott, l'une des productrices de WDBJ-TV. La station a son siège à Roanoke, en Virginie.

Le président et directeur général de WDBJ, Jeffrey Marks, a indiqué que Vester Lee Flanagan II avait dû être escorté hors de la station par la police après avoir été congédié. M. Marks a parlé d'un «homme malheureux» avec qui il était «difficile de travailler», et qui cherchait toujours à «faire dire des choses aux autres pour s'en plaindre par la suite».

«Éventuellement, après plusieurs incidents où sa colère a pris le dessus, nous l'avons congédié. Il ne l'a pas bien pris», a expliqué M. Marks.

Des tweets publiés sur le compte Twitter de Bryce Williams, mercredi, ont décrit des conflits de travail avec les deux victimes.

> Réagissez sur le blogue de Richard Therrien

Attention: ces images peuvent choquer

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer