Accident mortel à Scott: le suspect a utilisé la fourgonnette sans autorisation

Faisant confiance à son employé, qui cumule quatre... (Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur)

Agrandir

Faisant confiance à son employé, qui cumule quatre ans d'expérience chez TransVol, compagnie chargée de vider des poulaillers, Yvan Cloutier n'a jamais pensé une seule seconde qu'il pourrait commettre un tel geste.

Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'homme originaire du Guatemala impliqué dans le face-à-face mortel de samedi, à Scott, a utilisé la fourgonnette de son employeur sans autorisation. Détenteur d'un permis de conduire international, il lui était toutefois interdit de prendre le volant d'un véhicule de la compagnie la fin de semaine.

Yvan Cloutier, propriétaire de Transvol Ltée, entreprise située à Saint-Charles-de-Bellechasse, était consterné d'apprendre, dans la nuit de samedi à dimanche, qu'un de ses employés était soupçonné d'être le responsable d'une collision mortelle impliquant de l'alcool. Absent pour participer à une activité, M. Cloutier a reçu le coup de fil vers 2h du matin.

«Je compatis avec les familles. J'ai des enfants du même âge... C'est une tragédie cette affaire-là», a-t-il lancé d'emblée, joint au téléphone par Le Soleil. «Il n'était pas supposé toucher au camion. Ça sert juste la semaine normalement.»

Faisant confiance à son employé, qui cumule quatre ans d'expérience chez TransVol, compagnie chargée de vider des poulaillers, M. Cloutier n'a jamais pensé une seule seconde qu'il pourrait commettre un tel geste. «Il devait participer à un tournoi de soccer avec ses collègues à Saint-Anselme dans l'après-midi. Il n'y est pas allé.»

Le travailleur guatémaltèque en était à son dernier contrat pour TransVol. Il devait quitter le Québec en janvier pour retourner dans son pays. «Je ne sais pas s'il sentait la fin de son contrat et qu'il s'en est permis un peu plus...»

L'homme de 31 ans était selon son employeur un excellent employé. Et ce dernier n'a pas rien remarqué d'anormal ces derniers temps.

Le présumé chauffard, qui aurait été ivre au volant de la fourgonnette qu'il n'avait pas le droit d'utiliser, serait aller veiller seul dans un bar de Scott avant la collision, laquelle est survenue vers 23h.

Louis-David Fournier et Dereck Bolduc-Coulombe, tous deux âgés de 19 ans, sont décédés dans l'accident. Une jeune femme qui se trouvait à bord du véhicule lutterait toujours pour sa vie, et un quatrième passager a subi de graves blessures, mais serait hors de danger.

Le conducteur de la camionnette s'en est tiré avec des blessures au bassin. Il doit comparaître au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce mardi. Il est pris en charge par le consulat du Guatemala pour ses procédures judiciaires. Il aura besoin d'un interprète parlant espagnol.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer