Une violente collision fait deux morts en Beauce

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Scott) Un automobiliste de 31 ans devrait être accusé de conduite avec les capacités affaiblies causant la mort, lundi, au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce, après avoir été impliqué dans un violent face-à-face survenu samedi soir, à Scott. Deux jeunes hommes de 19 ans ont péri dans l'accident.

Le présumé chauffard aurait été ivre au volant de sa camionnette, vers 23h, sur la route 171, en direction nord. À l'approche d'une courbe, il aurait dévié de sa trajectoire pour aller percuter de plein fouet une voiture qui circulait en sens inverse.

Quatre jeunes Beaucerons, trois hommes et une femme, se trouvaient à bord de ce véhicule. Un passager est mort sur le coup, alors que les trois autres occupants ont été gravement blessés.

Il aura fallu près d'une heure aux pompiers de Sainte-Marie pour les déloger à l'aide des pinces de désincarcération. L'un d'entre eux, seul occupant de la voiture à être encore conscient après l'impact, a été en mesure de s'extirper par lui-même.

Maintenu en vie grâce à un respirateur artificiel, le conducteur est mort à l'hôpital dimanche matin. Les deux autres passagers ont été déclarés hors de danger.

L'automobiliste considéré comme fautif, un résident de Saint-Anselme originaire du Guatemala, n'a subi que des blessures mineures au bassin. Des témoins l'ont vu marcher difficilement vers l'accotement après la collision. Il s'est ensuite effondré au sol, avant d'être transporté vers un centre hospitalier.

Ayant de bonnes raisons de croire qu'il conduisait sous l'effet de l'alcool, les policiers ont demandé à ce que des échantillons sanguins soient prélevés. Les résultats d'analyse ne pourront être connus que dans plusieurs jours, mais la Sûreté du Québec (SQ) a confirmé qu'une accusation de conduite avec les capacités affaiblies causant la mort pourrait être déposée contre lui dès ce matin. «Il devrait comparaître au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce», a affirmé Christine Coulombe, porte-parole de la SQ.

Tristesse et colère

Au passage du Soleil sur les lieux du drame, dimanche midi, plusieurs camarades des victimes ont fait le détour afin de se recueillir. Arrivant par petits groupes, ils ont été nombreux à déposer des fleurs à quelques pieds de l'endroit où se trouvait la carcasse de la voiture accidentée.

En colère et en larmes, les proches cherchaient à comprendre ce qui s'était passé. Tous en avaient contre le conducteur de la camionnette, le taxant d'égoïsme. «Il a tué des personnes parce qu'il a fait des choix personnels. Y'a pas juste lui dans la vie», a lancé Frédérique Bégin, choquée, qui espère que justice sera faite.

Laurie Chabot était avec le conducteur quelques heures à peine avant le drame. «Il était venu me porter chez moi», a-t-elle raconté. Il devait ensuite raccompagner ses trois amis à Sainte-Marie, mais le destin a frappé avant qu'il n'arrive à destination. «Il m'a dit qu'il allait se coucher après.»

Un jeune automobiliste a salué la mémoire de son ami de manière plus singulière. À la hauteur de la collision, il a bloqué les freins et mis la pédale au plancher, créant une trace de pneu foncée sur la chaussée. Il a quitté lentement la scène après sa manoeuvre.

Un couple a tout entendu

Un couple de résidents de Scott a tout entendu du face-à-face survenu devant sa maison de la rue du Pont (route 171), samedi soir. Endormis, ils ont été réveillés par «une sorte [de bruit de] frottement puis un gros boum». Les deux citoyens se sont précipités dehors pour constater les dégâts. «L'ambulance et les policiers avaient déjà été appelés. Il y avait pas mal de jeunes qui étaient là et qui essayaient de parler à leurs amis dans l'auto [accidentée]», ont expliqué les résidents rencontrés. Ces derniers ont souligné que la zone où s'est produite la collision mortelle est encadrée par une limite de vitesse de 50 km/h. Mais «ça roule plus vite que ça», ont-ils dénoncé. De par l'état des véhicules impliqués, les deux citoyens osent croire qu'un des deux conducteurs, sinon les deux, circulait à haute vitesse.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer