Le site Ashley Madison poursuivi après le vol de données d'utilisateurs

Les données volées de quelque 32 millions d'utilisateurs... (Photo Lee Jin-man, archives AP)

Agrandir

Les données volées de quelque 32 millions d'utilisateurs du site de rencontres extraconjugales Ashley Madison, victime d'un piratage informatique en juillet, ont été mises en ligne mardi.

Photo Lee Jin-man, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Ottawa

Une action en nom collectif a été lancée au Canada contre le site de rencontres extraconjugales Ashley Madison au nom de tous les utilisateurs canadiens dont les données ont été volées et publiées par des pirates informatiques, ont annoncé des avocats.

Les plaignants réclament 760 millions de dollars canadiens à l'entreprise canadienne Avid Life Media, propriétaire du site, lui reprochant de ne pas avoir protégé la vie privée de «plusieurs milliers de Canadiens» dont les noms, courriels et adresses ainsi que leur historique de navigation sur Ashley Madison ont été mis en ligne mardi par les pirates informatiques.

L'action entamé par les cabinets Charney Lawyers et Sutts, Strosberg LLP évoque «plusieurs cas» d'utilisateurs dont les données personnelles ont été mises en ligne, même s'ils avaient payé des frais supplémentaires à Ashley Madison pour que celles-ci soient effacées.

Ce recours collectif, annoncé jeudi soir, fait suite à la publication mardi de 32 millions d'adresses de courriels et de comptes d'utilisateurs du site volés par des pirates informatiques il y a un mois.

Le premier plaignant nommé dans l'action en justice est un handicapé d'Ottawa, Eliot Shore, qui, selon ses avocats, s'était inscrit sur le site «à la recherche de compagnie» après le décès de sa femme d'un cancer. «Mais il n'a jamais rencontré personne de ce site», ont-ils affirmé dans un communiqué.

Des médias canadiens avaient rapporté en juillet qu'un résident sur cinq d'Ottawa, soit près de 200 000 personnes, était inscrit sur le site Ashley Madison, faisant de la capitale du Canada la ville par excellence de l'infidélité dans ce pays.

Le quotidien Toronto Star a répertorié cette semaine des centaines d'adresses de courriels liées à des serveurs du gouvernement canadien parmi les données personnelles mises en ligne par les pirates.

Partager

À lire aussi

  • Pierre Asselin | Les vrais tricheurs d'Ashley Madison

    Pierre Asselin

    Les vrais tricheurs d'Ashley Madison

    De l'extorsion, des ménages brisés, des réputations détruites, et maintenant des suicides. Le piratage du site de rencontres adultères Ashley Madison... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer