Neuf mois de prison pour avoir abusé d'«Agaguk»

Le pédophile Christian Villeneuve a déjà été condamné à... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le pédophile Christian Villeneuve a déjà été condamné à 36 mois de prison en 2011 pour des agressions sexuelles commises sur un jeune garçon dans les années 80.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un faux conseiller d'artiste qui abusé de la crédulité d'un jeune garçon et de sa famille écope d'une peine de neuf mois de prison pour contacts sexuels.

Mars 1992. Yan (prénom fictif), 12 ans, de Québec, reçoit en appel l'informant qu'il a été choisi pour tenir le rôle principal dans le film Agaguk l'enfant nu.

Son travail pourrait lui valoir un cachet entre 200 000 $ et 250 000 $, une fortune pour cette famille défavorisée.

Au bout du fil, celui qui se présente comme un directeur de casting avertit les parents que l'enfant doit s'exercer afin d'être à l'aise avec la nudité.

Plus tard dans cette même journée, Christian Villeneuve se présente à l'improviste chez cette famille et offre d'aider le jeune garçon, tout comme, dit-il, il a déjà conseillé d'autres apprentis comédiens.

Il se met à inventer une poursuite, où il tient le rôle du chasseur et le jeune garçon, nu à ce moment, celui de la proie.

Les deux courent à travers l'appartement et se retrouvent dans la chambre de l'enfant. Christian Villeneuve en profite pour masturber le garçon, qui se croit toujours dans le jeu.

L'agression cesse lorsque la soeur de Yan entre dans la chambre.

Le garçon attendra en vain durant plusieurs mois l'appel de la production Agaguk.

Christian Villeneuve a plaidé coupable en mai d'avoir eu des contacts sexuels avec cet enfant.

Le juge Christian Boulet lui a imposé une peine de détention de neuf mois de prison, insistant sur le «stratagème réfléchi» monté par l'accusé de 65 ans.

La Couronne avait recommandé une peine de deux ans moins un jour tandis que la défense militait pour une peine de trois mois.

Christian Villeneuve sera aussi en probation durant trois ans après sa sortie de prison.

Le pédophile a déjà été condamné à 36 mois de prison en 2011 pour des agressions sexuelles commises sur un jeune garçon dans les années 80.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer