Des voleurs de vélos filmés en plein délit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les voleurs de vélos ne se contentent pas de couper discrètement les cadenas dans les lieux publics et sur les balcons, ou de profiter d'un moment d'inadvertance de la part d'un propriétaire. Ils poussent parfois l'audace jusqu'à s'introduire illégalement dans les immeubles de logements ou de condos pour commettre des vols dans les espaces de rangement sécurisés et dans les stationnements privés.

Si la chose n'est pas commune, selon le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), elle s'est tout de même produite trois fois en un mois dans un même immeuble de condos de Beauport, en juillet, et plus récemment dans un édifice du quartier Saint-Roch.

Des caméras de surveillance ont capté deux hommes, lundi, dans un bâtiment de la rue de La Salle, en basse ville de Québec. On y voit les deux voleurs, dont un paraît éméché, entrer dans le stationnement sous-terrain puis filer quelques instants plus tard, chacun sur un vélo. Puis ils se livrent à leur manège une seconde fois, mettant la main sur quatre bicyclettes en une heure, entre 4h21 et 5h15.

Endroit sécuritaire

Jointe par Le Soleil, une membre du conseil d'administration de la copropriété a fait savoir que les vélos se trouvaient pourtant dans un endroit sécuritaire, fixés à des gardes de métal vissées dans le béton au bout de chaque case de stationnement. Pour y accéder, «il a fallu passer par la porte de garage», a-t-elle expliqué. Les cambrioleurs auraient réussi à l'ouvrir de l'extérieur par un moyen inconnu, commettant ainsi une introduction par effraction, une infraction aggravant le simple vol.

Un cas encore plus particulier s'est produit à Beauport le 17 juillet, dans un immeuble de condos de l'avenue de Lisieux. Sur une vidéo obtenue par Le Soleil, on peut voir un résident marcher vers l'extérieur, vers 5h20, sans se douter que des voleurs sont dans la pièce d'à côté. Alors qu'il ouvre une porte le menant à l'extérieur, une seconde porte s'ouvre simultanément derrière lui, dévoilant deux cambrioleurs ressemblant étrangement à ceux aperçus en basse ville le 3 août. L'un d'eux se permet même de griller une cigarette à l'intérieur.

Pendant que le résident quitte l'immeuble, les deux hommes discutent entre eux, paraissant remarquer la présence de ce dernier. Ils s'éclipsent alors rapidement avec deux vélos en direction opposée.

Selon les informations obtenues auprès du conseil d'administration de cette autre copropriété, une dizaine de vélos ont été dérobés en un mois à cette adresse. L'épisode du 17 juillet, confirmé au Soleil par le SPVQ, est le plus récent.

«Crimes d'opportunité»

Interrogée sur le phénomène, Christine Lebrasseur, porte-parole du SPVQ, a souligné qu'il n'y avait pas «de vague» de vols de vélos dans les stationnements ou les espaces privés actuellement. Elle a précisé que les infractions comme celles montrées dans les vidéos sont des délits ponctuels qui arrivent quelques fois par année, mais que la majorité des vols de vélos sont des crimes d'opportunité, rarement prémédités.

Il se vole bon an mal an 500 vélos dans la capitale. Cette statistique n'inclut que les vols déclarés au SPVQ.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer