Possession non autorisée d'armes: un homme au lourd passé demeure incarcéré

Dave Martel, qui faisait l'objet d'une interdiction à... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Dave Martel, qui faisait l'objet d'une interdiction à vie de posséder des armes, détenait un imposant arsenal d'armes à feu, de munitions, de chargeurs à grande capacité et d'une importante quantité d'explosifs.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Matane) Un homme au lourd passé judiciaire, Dave Martel, de Saint-René-de-Matane, a brièvement comparu devant le juge Martin Gagnon, mardi, au palais de justice de Matane. L'homme de 41 ans, qui est accusé de possession non autorisée d'armes à feu et de non-respect de conditions, demeure incarcéré en attendant la suite des procédures judiciaires.

Dave Martel a été arrêté à son domicile le 14 octobre par les policiers de la Sûreté du Québec, assistés de collègues du Groupe tactique d'intervention. Lors de la perquisition, les agents ont découvert 33 armes à feu, dont 31 armes longues, une arme prohibée, des munitions, des chargeurs à grande capacité et plusieurs explosifs. 

En 2002, Martel avait été reconnu coupable de trafic de stupéfiants et de possession d'armes à feu. Depuis, il faisait l'objet d'une interdiction à vie de posséder des armes.

Complice

Lors de la même opération policière, les policiers ont procédé à une deuxième perquisition à Matane, où ils ont arrêté Jacques Lemieux, un complice de Dave Martel. Ils ont saisi six armes à feu mal entreposées et des comprimés de métamphétamine. L'homme de 59 ans, également connu des policiers, fait face à des accusations de trafic de drogues. Le tribunal a interdit aux deux comparses de communiquer entre eux.

Mardi, lors de la comparution de Dave Martel, le juge Gagnon lui a rappelé qu'il se souvenait très bien de lui, tout en lui faisant remarquer qu'il avait pris beaucoup de poids. Le magistrat a fixé le procès pour la forme et la requête pour remise en liberté au 12 novembre au palais de justice de Matane.

***

Enseignant à la retraite accusé d'agressions sexuelles

Jean-Yves Denis, un enseignant à la retraite de Matane, était absent lors de sa comparution prévue mardi au palais de justice de l'endroit. Le sexagénaire fait face à huit chefs d'accusation à caractère sexuel sur des mineurs.

C'est son avocat, Me Pierre-Louis Fortin-Legris, qui le représentait. Le juge Martin Gagnon a fixé au 25 août la prochaine comparution de l'homme pour déclaration et orientation. C'est à ce moment qu'il fera connaître son intention de plaider coupable ou non.

L'accusé demeure en liberté en attendant la suite des procédures. Selon nos sources, sa conjointe opérait une garderie en milieu familial.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer