Une fraude de 300 000 $ suspectée à l'évêché de Gaspé

La cathédrale du Christ-Roi de Gaspé... (Wikipedia)

Agrandir

La cathédrale du Christ-Roi de Gaspé

Wikipedia

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Gilles Gagné
Le Soleil

(Carleton) Isabelle Ouellet, commis comptable de l'évêché de Gaspé accusée de fraude pour un montant avoisinant 300 000 $, devra revenir au palais de justice de Percé le 8 septembre pour l'orientation de sa cause.

Il s'agit d'un stade de procédure à l'occasion duquel elle devrait plaider coupable ou non coupable. Mme Ouellet, âgée de 44 ans, est aussi suspectée d'avoir fabriqué de faux documents et de les avoir utilisés afin de détourner de l'argent de son employeur, l'évêché de Gaspé.

Elle avait été arrêtée le 25 juin et avait alors comparu une première fois. Libérée, elle avait vu sa cause renvoyée à lundi.

C'est à la suite d'un congé de maladie pris le 11 septembre 2014 par M-me Ouellet que des soupçons ont commencé à peser sur elle, lors de vérifications faites par le responsable interne des finances du diocèse.

Suspendue sans solde

La suspecte a été suspendue sans solde le 3 novembre et l'évêché a remis un dossier à la Sûreté du Québec le 12 décembre, après une vérification externe réalisée par Raymond Chabot Grant Thornton. La falsification de documents toucherait des factures, des chèques et des relevés bancaires et le stratagème se serait déroulé de 2011 à 2014 sans être détecté par la vérification comptable interne et externe de l'évêché.

Monseigneur Jean Gagnon a écrit aux prêtres des 65 paroisses du diocèse dans la foulée de cette affaire, afin de demander leur solidarité et de maintenir le lien de confiance. Selon le chancelier Julien Leblanc, le message a été bien entendu, par les prêtres comme par le public.

«De façon générale, les gens sont tristes et sympathiques à la fois à notre cause. J'ai vu quelques commentaires négatifs, mais très peu. Une présidente de fabrique nous a écrit : "Nous sympathisons avec Mgr Gagnon et nous ferons un effort supplémentaire" lors de la collecte d'automne», précise M. Leblanc.

Il sent la même solidarité et la même tristesse chez les prêtres, même «si on n'a pas fait de tournée» pour vérifier.

Julien Leblanc ignorait il y a 10 jours s'il y aurait moyen pour l'évêché de récupérer la totalité ou une partie de la somme manquante. Il n'en savait pas plus lundi.

L'évêché de Gaspé avait fait des efforts considérables depuis les 15 à 20 dernières années pour gérer ses finances de façon serrée et le manque à gagner de 300 000 $ est «énorme pour [leur] organisation», note le chancelier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer