Stoneham: les citoyens affectés par le dynamitage seront indemnisés

Le dédommagement ne se fera pas directement, mais... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le dédommagement ne se fera pas directement, mais plutôt par assureurs interposés. Ci-dessus: une voiture abîmée par le dynamitage.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'entreprise Allen Entrepreneur général a laissé savoir aujourd'hui au maire de Stoneham-et-Tewkesbury que son assureur couvrirait les frais de réparations des citoyens touchés par le dynamitage ayant tourné au fiasco vendredi matin.

Le dédommagement ne se fera pas directement, mais plutôt par assureurs interposés. «Les citoyens doivent contacter leur assurance, et celle-ci prendra contact avec les assurances d'Allen Entrepreneur général», explique le maire Robert Miller.

Celui-ci se dit par ailleurs satisfait de sa rencontre de ce matin avec Allen Entrepreneur général, l'entreprise responsable du chantier où a eu lieu le dynamitage. «La rencontre de ce matin m'a rassuré», précisant que, «très inquiet», il avait lui-même demandé une rencontre avec le promoteur à la suite des événements de vendredi.

Allen Entrepreneur général a assuré au maire que le sous-traitant responsable du dynamitage sur le chantier, l'entreprise Dynamitage 1ère classe, était très compétent.

«Des échanges francs, directs et cordiaux ont été effectués afin de faire le point sur cette situation», assure par ailleurs la Ville par voie de communiqué, à propos de la rencontre de ce matin. «L'entrepreneur confirme son étroite collaboration au maire, Robert Miller, pour la continuité du dossier».

Dynamitage suspendu

Malgré cette rencontre, M. Miller ne sait toujours pas ce qui s'est produit vendredi à 10h30 pour que le dynamitage du chantier de construction voisin à l'avenue Tewkesbury tourne au fiasco. Il dit avoir posé la question au promoteur, qui dit attendre les conclusions de l'enquête de la Commission de la santé et de la sécurité du travail.

D'ici là, les travaux de dynamitage sons suspendus sur le chantier, alors que ceux d'aménagement peuvent se poursuivre.

«Dès que nous connaîtrons les recommandations de la CSST, nous serons en mesure de faire un suivi auprès de la population», conclut le maire Miller.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer