Quatre nouvelles victimes alléguées pour Victor Poirier

Les enquêteurs ont amassé des informations leur permettant... (Photo fournie par Radio-Canada)

Agrandir

Les enquêteurs ont amassé des informations leur permettant de croire que Victor Poirier a, depuis 2011 et jusqu'au 1er mai, violenté quatre autres conjointes.

Photo fournie par Radio-Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le dossier judiciaire de Victor Poirier s'alourdit avec 17 nouvelles accusations pour des gestes violents répétés qui auraient été commis envers quatre anciennes conjointes. L'enquête concernant la mort de Chantal Demers, une autre ex de l'accusé, n'a encore débouché sur aucune accusation de meurtre.

Victor Poirier, 47 ans, a été arrêté le 8 mai et accusé de voies de fait ayant causé des lésions corporelles envers Chantal Demers ainsi que de bris d'engagement et de non-respect des conditions de probation.

Victor Poirier, qui avait commencé à fréquenter Chantal Demers ce printemps, serait la dernière personne à avoir vu la dame de 46 ans vivante, le 3 mai. Selon des témoins, le couple se serait violemment disputé ce jour-là.

Le corps de la mère de famille de Saint-Patrice-de-Beaurivage a été retrouvé une semaine après sa disparition, après plusieurs opérations de fouille, dans un secteur forestier de Saint-Raymond de Portneuf.

Depuis, les pathologistes ont fait une expertise de la dépouille et l'enquête de la police de Québec se poursuit.

Nouvelles informations

En parallèle, les enquêteurs ont amassé des informations leur permettant de croire que Victor Poirier a, depuis 2011 et jusqu'au 1er mai dernier, violenté quatre autres conjointes.

Le procureur de la Couronne MeJean-Simon Larouche a déposé ce matin une kyrielle de nouvelles accusations de voies de fait ayant causé des lésions, de voies de fait armées, de multiples agressions sexuelles, de menaces de mort et de harcèlement.

Les crimes allégués seraient survenus à Québec, à Montréal, à Sainte--Anne-de-Beaupré et ailleurs en province. À une occasion, Poirier aurait blessé sa compagne en utilisant un cendrier.

Victor Poirier a aussi été accusé d'avoir, durant une période d'environ deux ans, fait du trafic de métamphétamines.

L'accusé avait déjà renoncé à être remis en liberté durant les procédures pour les premières accusations concernant Chantal Demers. La Couronne s'est à nouveau opposée à la remise en liberté de l'accusé, qui demeurera détenu. Le dossier reviendra à la cour le 13 juillet, pour une enquête sous remise en liberté, pour la forme, dans les nouvelles accusations.

En 2006, Victor Poirier a été condamné à cinq ans de prison à Trois-Rivières relativement à plusieurs actes de violence sexuelle commis envers une ex-conjointe. Il a aussi dû s'inscrire au Registre national des délinquants sexuels.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer