Le deuxième fugitif américain arrêté

David Sweat, 35 ans, avait été condamné à... (Photo New York Police Department)

Agrandir

David Sweat, 35 ans, avait été condamné à la prison à vie pour avoir tué un policier en 2002.

Photo New York Police Department

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michael Balsamo
Associated Press
Malone

Le prisonnier David Sweat a finalement été retrouvé par les autorités américaines, dimanche, plus de trois semaines après son évasion d'une prison du nord de l'État de New York et deux jours après le décès de son complice, Richard Matt.

Le détenu avait été aperçu sur le bord de la route, à Constable, à moins de 3 kilomètres de la frontière canadienne et à une quarantaine de kilomètres de la prison, a indiqué le gouverneur de l'État Andrew Cuomo, lors d'une conférence de presse en soirée.

Le chef de la police de l'État Joseph D'Amico croit que l'évadé se dirigeait vers la frontière du Canada.

Le sergent Jay Cook a poursuivi l'homme à la course et il a été forcé de lui tirer dessus parce qu'il craignait de le perdre de vue. Sweat, qui n'était pas armé, a été touché à deux reprises au torse. Il est dans un état stable à un hôpital d'Albany, a indiqué le gouverneur Cuomo.

Le détenu n'a pas encore été formellement interrogé par la police pour l'instant, mais son témoignage sera important pour déterminer ce qui a pu se passer le 6 juin dernier, lorsque Sweat et Matt se sont échappés du centre correctionnel Clinton, à Dannemora.

Richard Matt a été abattu vendredi par les policiers, mais Sweat était toujours porté disparu jusqu'à ce dimanche.

David Sweat fera face notamment à des accusations d'évasion et de vol, a indiqué le procureur du comté de Clinton, Andrew Wylie.

Les deux meurtriers s'étaient évadés de façon spectaculaire en utilisant des outils électriques pour percer un trou dans leur cellule et se faufiler dans de nombreuses canalisations pour aboutir dehors par une bouche d'égout.

Il aura fallu 23 jours pour retrouver les deux hommes, qui avaient bien réussi à se faufiler entre les mailles du filet.

Joseph D'Amico a expliqué qu'ils avaient notamment utilisé du poivre pour cacher leurs traces - ce qui s'est avéré efficace, a-t-il concédé.

Andrew Cuomo a indiqué que plusieurs questions restaient encore sans réponse et qu'une enquête était déjà en cours.

«Le cauchemar est enfin fini (...) Aujourd'hui, nous finissons avec de bonnes nouvelles. C'étaient des hommes très, très dangereux», a affirmé le gouverneur.

Par ailleurs, le coroner qui avait examiné le corps de Richard Matt a rendu ses conclusions dimanche.

L'homme était en bonne forme physique lorsqu'il a été abattu et tué par les autorités américaines. Le coroner du comté de Franklin, Brian Langdon, a affirmé que Matt avait mangé et bu durant sa cavale, qu'il était proprement vêtu pour être en plein air.

Il présentait quelques piqûres de moustiques, qui sont très abondants dans les bois où il a été abattu. Le corps de Richard Matt était propre, il se pourrait même qu'il se soit lavé et rasé depuis son évasion du centre correctionnel.

Il a été atteint de trois balles dans la tête.

David Sweat, 34 ans, purgeait une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle pour avoir tué un shérif adjoint en 2002. Richard Matt, 48 ans, a été condamné à au moins 25 ans de prison pour avoir enlevé, tué et démembré son ancien patron en 1997.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer