Incendie mortel près de Matane

Le corps retrouvé dans les décombres de l'incendie... (Photo collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Le corps retrouvé dans les décombres de l'incendie n'a pu être identifié en raison de son état. Il a été envoyé au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal.

Photo collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Grosses-Roches) L'incendie d'une maison unifamiliale survenu vendredi, au petit matin, a fait une victime à Grosses-Roches, située à une trentaine de kilomètres à l'est de Matane.

«On a été appelés vers 7h, en assistance au service des incendies sur la rue du Rosaire, à Grosses-Roches», relate l'agent d'information de la Sûreté du Québec (SQ) Claude Doiron. «Quand on est arrivés sur place, il y avait déjà un embrasement total. Il était impossible d'entrer à l'intérieur.» Plus d'une heure après, une fois que les pompiers ont eu terminé d'arroser et que le brasier a été maîtrisé, ils ont fait la découverte d'un corps inanimé dans les décombres.

Enquête ouverte

Comme il s'agit d'un incendie mortel, une enquête a été ouverte. Elle a été confiée au service des enquêtes de la région de l'Est-du-Québec de la SQ. «Deux techniciens en scène d'incendie ont été appelés sur les lieux pour prêter main-forte aux enquêteurs afin de tenter de comprendre les causes de l'incendie, raconte le sergent Doiron. Il ne semble pas y avoir d'éléments criminels.»

En raison de l'état dans lequel se trouve le corps, il est impossible de savoir, pour le moment, si la victime est un homme ou une femme, pas plus que de déterminer s'il s'agit du propriétaire de la résidence. «Le corps a été envoyé au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal», indique le porte-parole de la police. «Une autopsie permettra son identification.»

La résidence a été déclarée perte totale. Tous les voisins autour avaient été évacués. En fin de journée hier, les policiers les ont autorisés à regagner leur domicile par la SQ. Les flammes ont été si intenses qu'elles ont fait onduler le revêtement de la maison située en face du brasier.

Avec André Bécu (collaboration spéciale)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer