Attentat de Boston: Tsarnaev s'excuse

Dzhokhar Tsarnaev, tel qu'esquissé lors de son procès.... (Photo Jane Flavell Collins, AP)

Agrandir

Dzhokhar Tsarnaev, tel qu'esquissé lors de son procès.

Photo Jane Flavell Collins, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Denise Lavoie
Le Soleil

(Boston) L'auteur de l'attentat au marathon de Boston, Dzhokhar Tsarnaev, a présenté ses excuses aux victimes et aux survivants de l'attaque du 15 avril 2013.

Dzhokhar Tsarnaev a parlé pour la première fois au tribunal, mercredi, avant d'entendre officiellement le prononcé de sa condamnation à mort.

«Je suis désolé pour les vies que j'ai prises, pour la souffrance que je vous ai causée, pour les dommages que j'ai faits - des dommages irréparables», a dit le jeune homme de 21 ans qui, du même souffle, a mis fin à deux ans de silence.

Dzhokhar Tsarnaev avait ce message pour les victimes: «Je prie pour votre apaisement, pour votre guérison».

Le juge George O'Toole Jr. a cité une phrase de Shakespeare: «Le mal que font les hommes vit après eux». Il a ajouté que personne ne se souviendra que ses professeurs l'aimaient, que ses amis le trouvaient amusant ou encore qu'il avait de la compassion pour les personnes ayant un handicap.

«Les gens retiendront que vous avez tué et mutilé des innocents, et que vous l'avez fait volontairement et intentionnellement. Vous avez fait exprès», a déclaré M. O'Toole.

«Je vous condamne à la peine de mort par exécution», a ajouté le juge.

À ce moment, Dzhokhar Tsarnaev a baissé les yeux et s'est frotté les mains.

Il a présenté ses excuses après avoir entendu pendant près de trois heures les témoignages de victimes et de leurs proches qui s'en prenaient à lui pour ses actes «lâches» et «dégoûtants».

«Il ne peut pas avoir eu d'âme pour faire une chose aussi horrible», a déclaré Karen Rand McWatters. Elle a perdu une jambe dans l'attaque et sa meilleure amie, Krystle Campbell, 29 ans, y a perdu la vie.

La procédure a permis d'officialiser la sentence qui était déjà connue. Le juge a imposé la décision du jury, soit la condamnation à mort pour l'attentat ayant fait trois morts et 260 blessés.

L'unique suspense réel était de savoir si Dzhokhar Tsarnaev allait prendre la parole ou non à la fin de la procédure.

Jusqu'à mercredi, le jeune homme n'avait presque rien dit publiquement depuis son arrestation, il y a plus de deux ans. Il n'avait offert ni remords ni explications.

Il a présenté ses excuses dans un discours d'environ cinq minutes qui était truffé de références religieuses rendant gloire à Allah.

Dzhokhar Tsarnaev a pris la parole avec un certain accent de sa Russie natale. Il a pris une pause à plusieurs reprises comme s'il essayait de garder son sang-froid.

Il s'est adressé directement au juge même quand il parlait aux victimes.

En tout, 24 personnes ont exprimé leur peine devant la cour fédérale. Une partie d'entre elles ont demandé à Dzhokhar Tsarnaev de s'expliquer et d'exprimer des remords.

Le jeune homme a clairement indiqué qu'il était à l'écoute des témoignages.

Dzhokhar Tsarnaev, âgé de 21 ans, a également été reconnu coupable du meurtre d'un agent de la police de l'Institut de technologie du Massachusetts (MIT).

Lors de son procès, une religieuse catholique qui a visité Dzhokhar Tsarnaev en prison avait signalé qu'il avait exprimé sa sympathie pour les victimes, mais il ne l'avait jamais dit publiquement jusqu'à maintenant.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer