Face-à-face mortel sur la Transcanadienne: un rêve qui vire au cauchemar

C'est près de Marathon, à l'est de Thunder... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

C'est près de Marathon, à l'est de Thunder Bay, que le violent accident qui a coûté la vie à Nicolas Lessard et Pierre-Alexandre Nadeau est survenu. Les deux victimes voyageaient avec deux amis en direction de l'Ouest canadien.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour l'un, c'est le rêve d'un trip dans l'Ouest qui a pris fin abruptement sur l'autoroute transcanadienne, mardi. Pour l'autre, c'est une vie alimentée par la soif de liberté qui s'est éteinte. En route pour la Colombie-Britannique pour y passer un été inoubliable chacun à sa façon, Nicolas Lessard, 18 ans, et Pierre-Alexandre Nadeau, 19 ans, ont été victimes d'un violent face-à-face, en Ontario.

Pierre-Alexandre Nadeau, 19 ans, est un des deux... (Photo tirée de Facebook) - image 1.0

Agrandir

Pierre-Alexandre Nadeau, 19 ans, est un des deux Québécois décédés mardi.

Photo tirée de Facebook

Leurs identités ont été révélées mercredi par la Police provinciale de l'Ontario (PPO), au lendemain de la tragédie. L'accident dans lequel ils ont été impliqués s'est produit mardi à 5h30 près de Marathon, municipalité située à l'est de Thunder Bay, aux abords du lac Supérieur.

Avec deux amis de longue date, Nicolas Lessard préparait son voyage de rêve depuis un an, a confié sa mère, Nathalie, jointe mercredi par Le Soleil. «Ils s'en allaient vivre leur trip d'ados. Tout était très bien planifié... C'était son rêve», a-t-elle raconté au bout du fil, la voix brisée.

Sa session d'études en sciences de la nature au Cégep Garneau s'étant terminée il y a quelques semaines, Nicolas attendait avec impatience le grand départ. Ses parents l'appuyaient à 100 % dans son projet et se réjouissaient de le voir partir vivre cette expérience. «On était consentants et très heureux pour lui. Ça fait longtemps qu'il se prépare, c'était vraiment réfléchi.»

Ils n'ont jamais songé que les au revoir des derniers jours puissent devenir des adieux.

Pour une raison inexpliquée, le jeune homme, au volant de la voiture de son ami, s'est retrouvé au centre de la chaussée de l'autoroute 17, sur laquelle les voies se rencontrent. Le conducteur d'un véhicule utilitaire sport se dirigeant en sens inverse n'a pu éviter l'impact.

Nicolas serait mort sur le coup.

«C'était un garçon très humain, très terre à terre... C'était un ange», a soufflé sa mère, prenant de longues pauses, incapable de retenir les larmes. «Ça va prendre des années [à s'en remettre]. C'était un garçon sage et tellement extraordinaire. Il était parfait.»

Les deux camarades de Nicolas ont survécu à la collision. Les policiers de la PPO et les parents de leur ami décédé n'étaient pas en mesure de dire s'ils étaient rentrés au Québec après n'avoir subi que des blessures mineures.

Covoyageur de circonstance

Pierre-Alexandre Nadeau, qui était assis sur la banquette arrière du côté conducteur, a eu moins de chance. Ce dernier s'était greffé au groupe à l'improviste il y a quelque temps. Vivant dans la même rue que la famille Lessard, à Québec, il avait besoin d'un transport pour l'Ouest et a donc fait appel à son voisin. La situation était idéale.

Il espérait se rendre à Osoyoos, dans la vallée de l'Okanagan, pour y camper et possiblement y travailler dans un vignoble de la région. Suffit de scruter les réseaux sociaux pour constater que plusieurs jeunes Québécois y vont pour les mêmes raisons et passer du bon temps, pour être libres.

Le décès de Pierre-Alexandre, qui habitait avec sa mère à Québec, a fortement retenti à Thetford Mines, d'où il est originaire. Sur Facebook, de nombreux amis de l'école primaire ont rendu hommage à «un bon jack», «un aventurier» et «un gars qui avait une belle philosophie de vie».

«C'était la personne à aller voir quand ça allait mal. Il écoutait. Il approchait tout le monde facilement. Il était généreux et donnait de son temps», a louangé une amie jointe par Le Soleil, qui n'a pas voulu être identifiée.

Selon elle, il était un voyageur dans l'âme. «Il ne voulait pas aller à l'école. Il voulait voyager et ne voulait jamais rester en place. Il avait fait beaucoup de voyages du genre dans le passé.» Le jeune homme avait tout de même trouvé sa voie en histoire, qu'il étudiait au Cégep de Sainte-Foy.

La cause de l'accident rester à déterminer, selon la PPO. La fatigue au volant ou la présence d'un animal sur la route sont des hypothèses prioritaires.

Nombreux appels à la prudence

Nombreux sont les Québécois attirés par l'Ouest canadien. Le phénomène est connu. Ceux qui osent s'aventurer à travers le pays, parfois sur le pouce et souvent en covoiturage, forment une communauté aux intérêts communs et qui sait à quel point la route est longue pour s'y rendre.

Une communauté qui a vite appris que deux des leurs avaient péri en chemin. «Soyez bien prudent sur la route, la Transcanadienne vient d'enlever la vie de deux Québécois en route pour la vallée», a écrit un internaute sur une page Facebook dédiée aux demandes de transport, à la recherche d'emploi et aux activités pour les voyageurs québécois en Colombie-Britannique. Ce même jeune homme a avancé que le conducteur, Nicolas Lessard, s'était endormi au volant, ce qui aurait causé l'accident. Une information qui n'est toujours pas confirmée par la police de l'Ontario. «Buvez du café, ou bien dormez quand c'est le temps», dit-il ensuite.

Plus bas, un autre internaute raconte s'être lui-même endormi sur l'autoroute 17, en Ontario. «Boire du café n'est malheureusement pas la solution. Je me suis également endormi sur la 17 au début du mois de mai et je me suis réveillé juste à temps pour donner le coup de volant», explique-t-il. «Vaut mieux dormir que d'essayer de rusher le trajet pour arriver le plus vite possible, c'est loin de valoir la peine», conseille-t-il ensuite.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer