L'entente de principe entre les policiers et la Ville de Québec acceptée à 80%

Les policiers de Québec ont accepté mercredi à... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Les policiers de Québec ont accepté mercredi à 80% l'entente de principe intervenue entre leur syndicat et la Ville de Québec pour une nouvelle convention collective qui couvrira la période du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2018.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Les policiers de Québec ont accepté, mercredi, à 80 % l'entente de principe intervenue entre leur syndicat et la Ville de Québec pour une nouvelle convention collective qui couvrira la période du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2018.

Au total, 565 des 830 membres de la Fraternité des policiers et policières de la Ville de Québec ont assisté à l'assemblée de mercredi pour un taux de participation de 68 % et 450 se sont prononcés en faveur de l'entente alors que 115 s'y sont opposés et que deux se sont abstenus.

L'exécutif avait suggéré aux policiers d'entériner l'entente, qui prévoit des hausses salariales de 2 % chaque année, mais des reculs importants en ce qui concerne le régime de retraite afin de répondre aux exigences de la loi 15.

«Je pense sincèrement que les membres comprennent qu'on est allé chercher le maximum dans les circonstances, mais les questionnements les plus importants concernaient le régime de retraite», a déclaré le président de la Fraternité, Marc Richard.

À ce niveau, la perte la plus importante est le retrait de la pleine indexation garantie, qui ajustait automatiquement le salaire des policiers chaque année en fonction de la variation de l'indice des prix à la consommation. L'an dernier, cela avait amené une hausse de 1,8 % du traitement salarial des policiers. Dorénavant, on parlera plutôt d'une indexation ponctuelle qui dépendra de chaque évaluation actuarielle.

Le coût du régime, qui était auparavant assumé à 45 % par les policiers et à 55 % par l'employeur, sera maintenant assumé à parts égales par les parties. La cotisation courante, patronale et syndicale, diminuera de 22 % en incluant un fonds de stabilisation.

«Concrètement, la part payée par le policier diminuera, car il perdra des bénéfices, il recevra moins à sa retraite», explique M. Richard. En moyenne, pour un jeune policier qui prendra sa retraite dans 30 ans, la prestation annuelle sera amputée de 1000 $. Celle d'un policier en fin de carrière à qui il reste quelques années de travail pourrait diminuer de 250 $.

Il faut d'ailleurs noter que la Fraternité demeure malgré tout inscrite dans la poursuite intentée par la Fédération des policiers municipaux relativement au retrait de l'indexation des régimes de retraite pour les années précédant 2015.

Gains

Dans leur nouveau contrat de travail, les policiers ont réalisé un gain relativement à leur assurance maladie, qu'ils payaient auparavant à 100 %. Ces coûts seront maintenant assumés à parts égales avec l'employeur.

Les primes de soir, de nuit et de fin de semaine ont également été bonifiées d'un pourcentage qui varie selon l'échelle salariale, mais qui représente en moyenne une hausse de 2 % pour les policiers affectés aux patrouilles. Il y aura aussi des modifications aux horaires pour certains groupes de policiers, notamment les policiers temporaires.

«C'est une convention qui s'est réglée rapidement, et je crois qu'il y avait de la bonne foi des deux côtés. Je crois que d'avoir une entente recommandée par l'exécutif qui demeure raisonnable dans les circonstances a eu du poids dans la décision des gens. Avec les négociations longues et difficiles vécues depuis 2002, le fait de ne pas se chicaner, de rester en paix pendant quelques années a certainement pesé dans la balance», conclut M. Richard.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer