Exclusif

Mystérieux mécano trafiquant d'armes

Pour cette affaire, la GRC a été assistée de... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Pour cette affaire, la GRC a été assistée de la police de Québec et de la Sûreté du Québec.

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un mystérieux mécano accusé de trafic d'armes tente de reprendre sa liberté en échange d'un cautionnement colossal de 500 000 $.

Éric Bouvet, les cheveux grisonnants et la mine imperturbable, a presque l'air d'un personnage de roman policier. À 50 ans, l'homme d'origine française n'a pas d'antécédent judiciaire, sauf un vol commis alors qu'il avait 20 ans.

Il dit travailler comme mécanicien et répare des motos dans son petit atelier. Il habite avec sa conjointe une modeste maison dans une rue tranquille de Sainte-Julienne, dans Lanaudière. Éric Bouvet roule dans une vieille voiture, a un train de vie sobre.

Les policiers ont une tout autre vision de l'homme, qu'ils présentent comme un solitaire, à la criminalité bien structurée.

En décembre, après des mois de filature, la GRC, assistée de la police de Québec et de la Sûreté du Québec, clôt son projet Citerne en démantelant un laboratoire clandestin de production de haschich dans Lanaudière. Elle va saisir deux kilos de cocaïne, 2000 comprimés de drogue de synthèse, des véhicules, du matériel servant au trafic. Trois individus de Québec sont arrêtés.

À ce moment, Éric Bouvet est à Cuba. Il se livrera aux policiers en février.

Il fait aujourd'hui face, seul ou avec un complice, à 50 accusations dont parmi les plus graves, possession d'arme prohibée dans le but d'en faire le trafic et production de haschich, des crimes passibles de peines minimales de trois et une années de prison.

Lorsque les policiers ont perquisitionné la maison du mécano, ils ont découvert une véritable cache d'armes, avec trois pistolets-stylos (pen-gun), dont un chargé d'une balle de calibre 22. Ils ont aussi trouvé 45 cylindres qui, aux yeux de la poursuite, étaient en voie d'être transformés en armes prohibées.

La poursuite évalue que Bouvet avait tout ce qu'il faut pour se servir de son atelier comme d'une mini-usine de fabrication d'armes.

L'accusé a voulu convaincre le tribunal que les pistolets-stylos étaient utilisés pour entraîner des chiens de chasse. L'argument n'a pas eu beaucoup de poids; les chiens sont morts depuis trois ans.

Camouflées en lampe de poche

Les policiers ont aussi trouvé trois armes camouflées en lampe de poche, un chargeur de grande capacité et trois silencieux, dont aucun adapté aux armes que Bouvet possède légalement. Il avait dans sa cache un poing américain et deux couteaux à cran d'arrêt.

Selon la poursuite, Bouvet aurait avoué à un agent d'infiltration qu'il faisait du trafic d'armes. À quoi d'autre qu'à commettre des crimes violents pouvaient bien être destinées les armes confectionnées par Éric Bouvet? demande le procureur de la Couronne. «Ce n'est pas pour faire peur qu'on transforme un objet anodin en arme létale», soumet Me Pierre Roy.

Grâce au travail d'un agent double, la Couronne accuse aussi Éric Bouvet de sept trafics de stupéfiants, principalement du haschich et de la marijuana, sur une période d'un an, ainsi que de production de drogue.

Après avoir obtenu la recette d'un Hells Angels, Éric Bouvet aurait aménagé un laboratoire de production démontable en deux heures.

Prudent, le présumé trafiquant enterrait le haschich dans des bacs en plastique.

Après avoir essuyé un refus en Cour du Québec, l'avocat d'Éric Bouvet, Me Vincent Montminy, tente d'obtenir la liberté provisoire de son client en Cour supérieure.

Éric Bouvet et son père sont prêts à déposer 50 000 $ ainsi qu'à hypothéquer complètement leurs maisons, pour une valeur totale de cautionnement de 500 000 $. Le père est aussi volontaire pour déménager chez son fils afin de mieux le surveiller.

Le juge Raymond W. Pronovost rendra sa décision dans les prochaines semaines.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer