Cimetière Saint-Charles: des caméras pourraient être installées

Le directeur général du cimetière Saint-Charles, François Chapdelaine,... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le directeur général du cimetière Saint-Charles, François Chapdelaine, est allé constater les dégâts vendredi matin.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour assurer une meilleure surveillance du cimetière Saint-Charles, son directeur général, François Chapdelaine, songe à faire installer des caméras aux entrées du parc. Il est bien conscient toutefois qu'il est impossible de prévenir tout acte de vandalisme. «Les jeunes crinqués, tu les arrêtes pas avec des clôtures Frost!» a-t-il lancé, avec dépit.

Pour l'heure, on cherche encore à identifier qui a pu s'en prendre à 175 pierres tombales, dans la nuit de mercredi à jeudi, le cimetière ne disposant d'aucune caméra de surveillance. Bien que ce triste événement soit «exceptionnel», «une première en 160 ans d'histoire», on veut éviter qu'il ne se répète. «On va étudier les techniques modernes et être très créatifs pour éviter qu'on ne transforme l'endroit en Alcatraz», soutient M. Chapdelaine, qui ne veut pas non plus avoir à refiler une grosse facture aux familles.

Pour la première fois cet été, à la demande des usagers, le cimetière demeurait ouvert toute la nuit. M. Chapdelaine évalue la situation, mais aimerait poursuivre dans la veine du libre accès. «Est-ce qu'on devrait tout changer pour quelques personnes qui manquent de respect?» se demande-t-il.

Rencontré vendredi matin, dans le secteur du cimetière Saint-Charles vandalisé, le directeur général attendait les proches des défunts qui auraient pu être inquiets. À la pluie battante, ils étaient plutôt rares.

«C'est le téléphone qui ne dérougit pas», explique Julie Robitaille, coordonnatrice des services aux familles. En général, les gens qui appellent ne sont pas fâchés contre la direction du cimetière. Ils sont plutôt découragés devant cet «acte gratuit», souligne Mme Robitaille.

Dans les prochains jours, la direction du cimetière tentera d'aviser toutes les familles qui ont vu leur bien vandalisé. Celles qui n'ont pas laissé leurs coordonnées pourraient toutefois être plus difficiles à joindre.

Aucune arrestation

La police de Québec poursuit quant à elle son enquête pour trouver le ou les coupables de ce crime. Aucune arrestation n'a encore été faite.

Selon Mme Robitaille, les vandales ont certainement passé beaucoup de temps dans le cimetière pour réussir à «abattre» autant de pierres tombales seulement en les poussant. «Il faut de la force pour faire ça! En tout cas, c'était pas des enfants, et il fallait qu'ils soient plusieurs», analyse-t-elle.

«On va se compter chanceux s'ils [les policiers] les attrapent», soutient M. Chapdelaine, qui mise sur le fait que les vandales puissent s'être vantés de leur «exploit» à quelqu'un de leur entourage et que cette personne décide de les dénoncer. «On demande aux proches de ceux qui ont fait ça de parler, parce qu'il faut freiner les ardeurs d'autres éventuels fauteurs de trouble», ajoute-t-il.

Christine Lebrasseur, porte-parole de la police de Québec, s'est faite avare de commentaires sur cette affaire, niant toutefois que les chances de réussite de la police soient minces. «Chaque enquête est un cas d'espèce. Celle-là n'est pas plus difficile qu'une autre. Des fois, ça prend juste une information qui vient à nos oreilles et ça change tout», explique-t-elle.

Les tombes des personnalités historiques intactes

Après avoir recensé les noms sur les pierres tombales vandalisées, François Chapdelaine a pu confirmer qu'aucune d'entre elles n'appartient à un personnage historique ou à une personnalité connue. À tout le moins, toutes celles faisant partie du circuit touristique sont encore debout, par exemple les tombes de l'architecte Charles Baillargé, du premier ministre Simon-Napoléon Parent, du maire Lucien Borne, de l'écrivain Roger Lemelin et du chanteur Johnny Farago.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer