Dispute sanglante dans un bar: des jumeaux en prison pour 21 et 33 mois

L'un des jumeaux Langlois-Lévesque, après avoir été arrêté... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'un des jumeaux Langlois-Lévesque, après avoir été arrêté par les policiers, le 16 novembre 2014

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour une banale dispute dans un bar au sujet d'une bière renversée, deux jumeaux identiques âgés de 21 ans purgeront 33 et 21 mois de prison.

Les frères Guillaume et Jean-Philippe Langlois-Lévesque débarquent au bar Le Dooly's de la 1re Avenue à Charlesbourg dans la nuit du 15 au 16 novembre dernier.

Ils enfilent de nombreux verres de bière et se mettent à jouer au billard.

Une chicane éclate avec un groupe de fêtards lorsqu'un des frères renverse un verre de bière et néglige de rembourser.

Un peu plus tard, lorsque les jeunes sortent pour fumer, les paroles cèdent la place aux poings et Jean-Philippe Langlois-Lévesque reçoit quatre coups de poing au visage, qui lui feront perdre une dent.

Les deux frères quittent les lieux à bord de leur véhicule et reviennent quelques minutes plus tard armés d'un couteau de cuisine et d'une petite barre de fer.

Guillaume Langlois-Lévesque entre dans le bar en trombe et retrouve un des belligérants. Il lui assène un coup de couteau dans le dos, entre l'omoplate et la colonne vertébrale.

Les deux jumeaux prennent ensuite la fuite, abandonnant arme et automobile. Ils seront retrouvés par les policiers quelques heures plus tard.

La victime, un jeune commis de dépanneur, s'effondre au sol et sera rapidement transportée à l'hôpital, où elle passera deux jours.

Le jeune homme a perdu près d'un litre de sang, mais sa vie n'a heureusement pas été menacée, a précisé le procureur de la Couronne, Me Jean-Philippe Robitaille.

Accusés au départ de tentative de meurtre, les deux frères ont décidé de plaider coupable mercredi à une accusation réduite de voies de fait graves.

Le juge Alain Morand a accepté la suggestion des parties et a imposé à Guillaume, qui a donné le coup de couteau, une peine de 33 mois de laquelle il faut déduire l'équivalent de neuf mois de détention provisoire. Son frère Jean-Philippe a reçu, lui, une peine de 21 mois, dont il reste 12 mois à purger.

En 2014, les deux frères avaient été condamnés pour voies de fait et méfait.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer