Injonction demandée contre un guérisseur de Pintendre

Le Collège des médecins du Québec a décidé... (Photo tirée du site www.renaudgallant.com)

Agrandir

Le Collège des médecins du Québec a décidé il y a quelques mois d'envoyer une enquêtrice à la pige afin de vérifier si Renaud Gallant (photo) traitait bel et bien des patients à son domicile de la rue des Abénaquis, à Pintendre.

Photo tirée du site www.renaudgallant.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Collège des médecins du Québec tente d'obtenir une injonction pour forcer un guérisseur de Pintendre à cesser immédiatement de traiter des patients.

Cancer, bronchite, asthme, problèmes aux os, allergies aux arachides, dépendance à la cigarette, stress; selon le guérisseur Renaud Gallant, rien n'est à son épreuve.

«Pour réussir à soigner les gens, je dois avoir la foi», prévient M. Gallant, 70 ans, dans un récent livre. «Je ne dois jamais hésiter à dire : "JE GUÉRIS!" C'est la mission de ma vie!»

Une prose vraiment pas au goût du Collège des médecins du Québec, qui a décidé il y a quelques mois d'envoyer une enquêtrice à la pige afin de vérifier si Renaud Gallant traitait bel et bien des patients à son domicile de la rue des Abénaquis, à Pintendre.

Et ce, même s'il a été condamné à 4500 $ d'amende en 2011 pour pratique illégale de la médecine.

Selon une requête en Cour supérieure visant l'émission d'une injonction, l'enquêtrice s'est présentée comme patiente le 10 septembre 2014 et à nouveau le 22 janvier dernier en se plaignant d'un trouble de digestion et d'un pincement à l'estomac. 

Après l'avoir écoutée, Renaud Gallant lui indique que son taux d'acidité trop élevé empêche son foie de fonctionner normalement.

Lors des deux séances, il la fait s'allonger sur le lit thérapeutique et, selon les allégations du Collège des médecins, lui envoie de l'énergie.

Le guérisseur palpe ensuite l'abdomen de sa patiente sous l'aisselle gauche et annonce que «sa bile est figée et que son foie est dur comme un caillou».

Gallant recommande de cesser de manger des aliments acides, de boire beaucoup d'eau et de consommer tous les aliments à la température de la pièce. Si elle suit ces indications, son mal devrait disparaître en six à sept semaines. Il lui propose en outre deux produits naturels au coût de 35 $.

Selon la requête, Renaud Gallant recommande à la dame de cesser de prendre ce qui la rend malade car, dit-il, ses problèmes sont liés à son alimentation et à ses émotions.

Renaud Gallant aurait expliqué à sa patiente «qu'une femme sur cinq a un cancer du sein» et que «les mangeuses de chocolat et les buveuses de liqueur» sont à risque de développer un cancer.

Les deux séances auront duré chacune 30 minutes et coûté 50 $ chaque fois à la fausse patiente.

Dans sa requête en injonction permanente, qui sera entendue au palais de justice le 19 juin, le Collège des médecins du Québec prétend que Renaud Gallant a fait des activités réservées aux médecins, soit le diagnostic des maladies, la détermination des traitements médicaux et la prescription de médicaments et d'autres substances.

Médecine autochtone

Né à l'Île-du-Prince-Édouard d'une mère Abénaquis et d'un père canadien-anglais, Renaud Gallant dit, sur son site Web, avoir appris la médecine traditionnelle autochtone de la réserve de la nation micmaque, en particulier les vertus curatives et la connaissance ancestrale des plantes et des herbages. Il affirme avoir aussi suivi des formations sur la biologie, l'étude des plantes, la massothérapie, les techniques alimentaires. Il ajoute avoir été formateur pour les naturothérapeutes d'un laboratoire important au Canada.

Sur le même site Web, la maison d'édition qui a publié le livre La santé autrement de Renaud Gallant fait une mise en garde.

«Nous conseillons la prudence à nos lecteurs pour bien se renseigner avant de choisir des personnes ressources pour les conseiller au niveau de leur santé et de leur mieux-être.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer