Disparition de Chantal Demers: les policiers retrouvent un corps

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Raymond) Un corps a été trouvé lundi soir à Saint-Raymond de Portneuf, alors que les policiers effectuaient des recherches pour retrouver Chantal Demers, disparue depuis le 3 mai.

La police de Québec a érigé son campement... (Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur) - image 1.0

Agrandir

La police de Québec a érigé son campement en matinée loin dans le rang Saint-Mathias, à une quinzaine de kilomètres de l'intersection du rang Notre-Dame.

Collaboration spéciale, Steve Jolicoeur

Les conditions pour effectuer les recherches étaient très... (Collaboration spéciale Steve Jolicoeur) - image 1.1

Agrandir

Les conditions pour effectuer les recherches étaient très difficiles lundi. Les policiers ont dû ratisser un terrain parsemé d'obstacles : pentes abruptes, boisés denses, petits marécages... 

Collaboration spéciale Steve Jolicoeur

La découverte a été faite vers 16h10. Le corps se trouvait à une dizaine de mètres dans un boisé près du rang Saint-Mathias, derrière un button d'une soixantaine de centimètres. Il était partiellement recouvert de feuilles et de branches d'arbre.

Les conditions pour effectuer les recherches étaient très difficiles lundi. En plus de faire face à la pluie, les policiers ont dû ratisser un terrain parsemé d'obstacles : pentes abruptes,  boisés denses, petits marécages... Le corps a été retrouvé à 17 kilomètres de l'entrée du rang.

«Nous ne sommes pas en mesure de dire si c'est la dame disparue», a confié une source au Soleil. «Aucun élément ne nous permettait de faire un lien. Mais un plus un égale deux...» D'autres éléments seront étudiés cette semaine dans le dossier.

Les services d'identité judiciaire étaient sur les lieux lundi en soirée. Le corps a été transporté à Montréal. «Une autopsie sera effectuée dans les prochains jours afin de déterminer l'identité et confirmer la personne qui a été retrouvée», a indiqué Marie-Ève Painchaud, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec. «Par la suite, l'enquête va suivre son cours afin d'établir les circonstances et comprendre ce qui s'est passé.»

Plus d'une vingtaine de policiers ont ratissé durant la journée de lundi le vaste territoire de Saint-Raymond de Portneuf. La police de Québec avait érigé son campement en matinée loin dans le rang Saint-Mathias, à une quinzaine de kilomètres de l'intersection du rang Notre-Dame. C'est à cet endroit que des policiers ont arrêté, vendredi dernier, Victor Poirier, 47 ans. L'individu au lourd passé criminel, inscrit sur la liste des délinquants sexuels, serait le dernier à avoir vu vivante la dame de 46 ans. D'ailleurs, Victor Poirier sera de nouveau interrogé mardi.

À pied ou en VTT, aidés par les maîtres chiens, les policiers ont passé la journée à longer le rang Saint-Mathias sur plus d'une quinzaine de kilomètres. Ils ont aussi cherché dans les bois qui longent les voies carrossables. Le ratissage s'est fait de manière coordonnée. Chaque policier était équipé d'un GPS qui enregistrait sa position et son parcours. Un centre de contrôle colligeait les données. 

Auparavant, la police avait déjà fait des recherches dans trois endroits différents : le logement de Victor Poirier à Lac-Saint-Charles, un logement situé rue Ozanam dans Limoilou, et dans l'une des automobiles de la disparue sur l'avenue Robitaille, dans le secteur Sainte-Hélène-de-Breakeyville, à Lévis.

Le corps a été trouvé à une dizaine... (Collaboration spéciale Steve Jolicoeur) - image 2.0

Agrandir

Le corps a été trouvé à une dizaine de mètres de la route dans un boisé près du rang Saint-Mathias, derrière un button d'une soixantaine de centimètres. Il était partiellement recouvert de feuilles et de branches d'arbre. 

Collaboration spéciale Steve Jolicoeur

L'avis de recherche pour retrouver la femme originaire de Saint-Patrice-de-Beaurivage a été lancé le 7 mai. C'est la fille de la disparue qui a sonné l'alarme. La dernière communication entre les deux femmes remontait au 3 mai. Chantal Demers lui aurait alors confié que sa relation avec Victor Poirier ne se déroulait pas bien et qu'elle souhaitait que quelqu'un vienne la chercher.

Victor Poirier a été arrêté le 8 mai dans le rang Saint-Mathias à Saint-Raymond-de-Portneuf. On le soupçonne d'être lié à la disparition de Mme Demers. Dans la nuit de vendredi à samedi, il a été interrogé par les enquêteurs. Samedi, il a été accusé de voies de fait causant des lésions et de non-respect d'engagement.

Il est toujours détenu en attendant de revenir jeudi au palais de justice de Québec.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer