Des toiles sauvées... grâce au charme de deux femmes!

L'un des organisateurs de l'exposition, Phelipe Soldevila, a... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

L'un des organisateurs de l'exposition, Phelipe Soldevila, a raconté au Soleil que deux hommes se sont sauvés, entre minuit et 1h, avec trois tableaux d'une valeur d'environ 1300 $.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Deux jeunes femmes ont tendu un guet-apens à des voleurs d'oeuvres d'art dans la nuit de vendredi à samedi. Résultat : trois tableaux récupérés et deux arrestations.

L'une des trois toiles qui ont été volées,... (Photo fournie par Canadian Bacon) - image 1.0

Agrandir

L'une des trois toiles qui ont été volées, puis retrouvées.

Photo fournie par Canadian Bacon

Alors que deux hommes dans la trentaine croyaient avoir réussi le coup parfait en dérobant trois toiles lors de l'exposition Canadian Bacon 3, ils ont commis une seule bavure entre 2h et 3h... tomber sous le charme féminin.

L'histoire débute vers 17h au restaurant Les Salons d'Edgar, dans le quartier Saint-Roch. Deux hommes d'origine française décident d'aborder un groupe composé de quatre femmes, mais sans plus. La soirée se poursuit et les hommes rencontrent de nouveau les jeunes femmes lors de l'exposition qui se déroule au 272, rue Christophe-Colomb Est.

«Entre minuit et 1h du matin, les deux hommes se sont sauvés avec trois tableaux d'une valeur d'environ 1300 $», raconte au Soleil l'un des organisateurs de la soirée, Phelipe Soldevila. «Ils ont quitté les lieux par la sortie de secours. Ils avaient débranché le système d'alarme», précise-t-il.

L'une des quatre femmes, reconnaissant les deux hommes, décide de les poursuivre à l'extérieur, mais en vain. Une battue est par la suite organisée.

Plusieurs artistes et gens présents à l'exposition décident alors de ratisser les rues de la Basse-Ville de Québec afin de retrouver les voleurs. Environ 300 personnes étaient présentes à l'événement ouvert au public visant à mettre de l'avant une quarantaine d'artistes émergents. Plus de 150 oeuvres étaient exposées.

Après près d'une heure, les gens ont abandonné les recherches. Ariane et Anne-Marie - qui faisaient partie du quatuor qui avait rencontré les deux Français durant la soirée - décident de rentrer chez elles.

Alors qu'elles marchent dans la rue, les deux femmes retrouvent par hasard les hommes au coin des rues Saint-Joseph et Dorchester. Elles commencent à discuter avec eux comme si de rien n'était. Elles vont même jusqu'à les inviter à prendre un verre au bar La Cuisine sur la rue Saint-Vallier Est. Les hommes acceptent l'invitation et tombent dans le guet-apens.

«Les deux gars étaient sous l'influence de l'alcool, je ne pense pas qu'ils nous ont reconnues, affirme Anne-Marie. Nous étions au bar, Ariane dansait avec l'autre homme et moi, je communiquais avec mon amie pour qu'elle contacte la police. L'autre gars dormait sur sa chaise dans le bar. Les policiers sont arrivés et ils les ont arrêtés.»

Les oeuvres des artistes Simone Blain et Sagana Squale ont été récupérées vers 3h dans un appartement.

«L'un des jeunes hommes a été libéré quelques heures après son arrestation», soutient le lieutenant Pierre Fortin, du Service de police de la Ville de Québec. L'autre homme a été détenu durant la nuit de vendredi à samedi et a été libéré avec une promesse de comparution à une date ultérieure. Une enquête a été ouverte.

Plainte

Dimanche, M. Soldevila n'avait pas encore déposé de plainte à la police. «Lundi, je vais déposer officiellement ma plainte», assure-t-il. «Il y a plusieurs vols d'oeuvres d'art à Québec depuis quelques mois. En janvier, lors de l'exposition que j'avais organisée au salon de quilles Le Marshall sur l'avenue Myrand, nous nous étions aussi fait voler une toile à 150 $. Là, je veux déposer une plainte pour montrer aux gens que nous ne nous laisserons pas faire. [...] Il y a beaucoup de vols et c'est dommage, car souvent, c'est des artistes en début de carrière; c'est souvent leur seul moyen d'avoir un revenu», déplore-t-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer