Père coupable de graves sévices sur son bébé d'un mois

-... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

-

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Frein de la langue arraché, palais partiellement enfoncé, deux côtes cassées, ecchymoses aux joues. Un nouveau-né de quatre semaines a subi les pires sévices de la part de son père.

Jamais, en 25 ans de carrière, les médecins présents au CHUL le 10 novembre 2013 n'avaient vu un poupon aussi amoché que le petit Alexandre (prénom fictif), que ses parents venaient d'amener.

Le bébé de quatre semaines avait des blessures extrêmement inhabituelles à la bouche, avec le frein de la langue arraché et le palais profondément lacéré. Deux traces rondes marquaient ses petites joues. Sa huitième et sa neuvième côte étaient fracturées.

Le père et la mère affirment qu'Alexandre a pleuré de façon inhabituelle la nuit précédente. Il s'est calmé et a pu boire son biberon et se rendormir, indiquent-ils. Ce n'est qu'au matin qu'ils l'ont trouvé avec le biberon et le pyjama tachés de sang.

Après plusieurs jours d'examen, les médecins en viennent à la conclusion que seul un diagnostic d'abus physique permet d'expliquer les blessures d'Alexandre.

Dans sa première déclaration aux policiers, le père, âgé de 31 ans, confirme que c'est lui qui a nourri le petit dans la nuit avant l'entrée à l'hôpital.

Il nie tout geste violent et jette le blâme sur la grande soeur d'Alexandre, une bambine de 19 mois, très jalouse et brusque avec son frère, allègue le père.

Les parents vont finir par admettre que le père a un problème de consommation d'alcool et peut devenir agressif.

Lors de son arrestation en janvier 2014, le père indique qu'il a serré trop fort son bébé une première fois alors que l'enfant n'était âgé que d'une semaine. Il a récidivé deux semaines plus tard.

Parce qu'il voulait forcer son petit garçon à prendre le biberon, le père, en état d'ébriété, a enfoncé ses doigts dans la bouche du bébé, causant énormément de dommages. «Plusieurs cliniciens d'expérience n'avaient jamais vu une telle blessure chez un bébé aussi jeune», a signalé le procureur de la Couronne, Me Jean-Roch Parent.

À une autre occasion, le père a tenu fermement le visage d'Alexandre pour qu'il cesse de pleurer.

Le jeune homme, sans antécédents judiciaires, a plaidé coupable à une accusation de voies de fait graves. Les représentations sur la peine auront lieu à la fin juin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer