Production de cannabis: pas de deck-hockey pour deux frères condamnés

Plants de cannabis... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Plants de cannabis

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Dans l'expression «prison dans la collectivité», il y a de la collectivité, mais surtout de la prison, a tenu à rappeler le juge Jean-Louis Lemay de la Cour du Québec mardi à deux frères condamnés pour production et possession de cannabis. Gardiens de but talentueux dans des ligues de deck-hockey, les deux hommes voulaient continuer à jouer deux ou trois fois par semaine tout en purgeant leurs peines de 18 et 12 mois de prison dans la collectivité. Le hic, c'est que la première moitié de peine doit être passée à domicile, sauf pour le travail et des urgences.

«Si on se met à faire des exceptions parce qu'il travaille, pour qu'il voie ses enfants et pour qu'il fasse du sport, ça commence à ressembler à mon propre rythme de vie et je ne suis pas en prison», a fait remarquer, sarcastique, le juge Lemay à l'un des accusés.

L'avocat des deux frères, Me Simon Roy, a tenté une échappée en plaidant que l'exception serait seulement pour le bien de leur condition physique et «pas pour boire de la bière avec les chums après». Le magistrat n'a pas bronché. «Il faut rester toujours conscient que c'est une peine d'emprisonnement que vous purgez et cette peine doit vous dissuader de recommencer», a indiqué le juge Lemay. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer