Condamnée à cinq ans de prison pour une douzaine de vols «en famille»

Kathleen Turcotte, 35 ans, a surtout agi comme... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Kathleen Turcotte, 35 ans, a surtout agi comme chauffeuse pour ses frères Steve et Yannick ainsi qu'un autre complice lors d'une dizaine de vols à main armée dans des bars, des banques et des pharmacies de Québec, en 2011. Mais lors des deux derniers vols, elle a activement assisté ses acolytes.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Une voleuse écope d'une peine de cinq ans de pénitencier pour avoir commis une douzaine de braquages dans la région de Québec.

Kathleen Turcotte, 35 ans, a surtout agi comme chauffeuse pour ses frères Steve et Yannick ainsi qu'un autre complice lors d'une dizaine de vols à main armée dans des bars, des banques et des pharmacies de Québec, en 2011. Mais lors des deux derniers vols, elle a activement assisté ses acolytes.

La bijoutière Linda Gagnon se rappellera toute sa vie le jour où Kathleen Turcotte et son frère Steve ont débarqué dans son commerce. Pendant que l'homme, pointant une fausse arme, la ligote et l'enferme dans la salle de bain, la femme dérobe pour 260 000 $ de bijoux.

Victime marquée à vie

Trois ans plus tard, la dame, qui adorait son travail, a dû vendre l'une de ses bijouteries et sursaute chaque fois qu'un client entre avec des accessoires qui peuvent ressembler à un déguisement, comme un chapeau ou des lunettes. «Elle s'en va en prison pour cinq ans, mais nous, on est en prison pour toute notre vie», confie Mme Gagnon.

Après la diffusion des images des vols et le lancement d'un mandat d'arrestation, Kathleen Turcotte, en fuite au Mexique, s'est rendue à la police.

Grâce à ses aveux, les policiers ont pu résoudre la dizaine de braquages et arrêter Raymond Faucher et Yannick Turcotte, qui ont éventuellement été condamnés à 16 ans et 42 mois de prison.

L'autre frère Turcotte, Steve, s'est enlevé la vie au Mexique en février 2012.

La jeune femme, esthéticienne de métier avec un seul antécédent judiciaire de conduite avec les capacités affaiblies, a sombré dans la dépression et fait plusieurs thérapies.

Elle dit éprouver énormément de remords d'avoir accepté d'aider son frère Steve, principal protagoniste, à commettre les crimes.

Celui-ci représentait la seule figure significative pour l'accusée, en plus de lui fournir de la drogue chimique. «On est une famille, il fallait se soutenir», disait Kathleen Turcotte dans sa déclaration aux policiers.

Les accusations de vol qualifié et d'utilisation d'une arme commandent une peine minimale de cinq ans de prison. C'est la suggestion que les parties ont faite au juge Hubert Couture, qui l'a acceptée, après analyse.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer