Jacques Delisle affirme avoir aidé sa femme à se suicider

L'ex-juge condamné à la prison à perpétuité pour... (Photothèque Le Soleil, Jocelyn Bernier)

Agrandir

L'ex-juge condamné à la prison à perpétuité pour le meurtre de Nicole Rainville révèle sa version de ce qui est arrivé le 12 novembre 2009.

Photothèque Le Soleil, Jocelyn Bernier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'ex-juge de la Cour d'appel Jacques Delisle a admis, à l'émission Enquête de Radio-Canada, avoir aidé sa femme à se suicider.

Pour la première fois, dans une entrevue réalisée il y a 10 jours au pénitencier de Sainte-Anne-des-Plaines, l'ex-juge condamné à la prison à perpétuité pour le meurtre de Nicole Rainville révèle sa version de ce qui est arrivé le 12 novembre 2009.

Jacques Delisle, bientôt 80 ans, calme et par moments souriant durant l'entrevue, raconte à l'animateur Alain Gravel que ce matin-là, sa femme Nicole Rainville lui a demandé d'aller chercher son pistolet caché sur le dessus d'une bibliothèque et non sur une table, comme il l'a dit aux policiers.

La femme de 71 ans, qui avait une main paralysée et plusieurs problèmes de santé depuis un accident vasculaire cérébral, dit à son mari qu'elle ne veut plus vivre.

Le juge Delisle va chercher l'arme, la charge et, selon ce qu'il raconte, demande à sa femme de réfléchir. Il sort ensuite de leur condo de Sillery, se rend à l'épicerie et reviendra une heure plus tard. Il dit trouver sa femme morte avec une balle dans la tête.

Jacques Delisle convient avoir menti à la police et à ses enfants en cachant sa participation au suicide.

Le Code criminel prévoit une peine maximale de 14 ans pour l'aide au suicide. De plus, la possession d'une arme prohibée et chargée entraîne une peine minimale de trois ans.

«Il faut que vous sachiez que je n'ai pas tué Nicole», dit Jacques Delisle dans l'émission d'Enquête qui sera diffusée demain soir. Même si je n'ai pas commis de crime, légalement, je suis un criminel. Est-ce que c'est quelque chose dont les enfants sont fiers, d'avoir un père qui a été reconnu criminellement responsable d'un meurtre au premier degré? Même les petits-enfants se sont fait agacer à l'école. Comment voulez-vous supporter ça?»

Jacques Delisle n'a jamais témoigné à son procès. Il explique à Enquête que sa belle-fille est venue le supplier, la veille du jour prévu de son témoignage, de s'abstenir, afin de ne pas nuire davantage à la famille. Ses proches étaient alors convaincus, dit-il, que l'avocat de Delisle, Me Jacques Larochelle, avait déjà réussi à soulever un doute raisonnable dans l'esprit du jury.

Appel au ministre de la Justice fédéral

Après avoir échoué en Cour d'appel et avoir vu la Cour suprême refuser de l'entendre, Jacques Delisle tente une ultime démarche au ministre canadien de la Justice. 

S'il conclut à une erreur judiciaire, le ministre de la Justice peut décider d'ordonner un nouveau procès ou de renvoyer la cause à la Cour d'appel.

L'avocat Me Jacques Larochelle avait entamé cette procédure de révision exceptionnelle, mais, depuis, l'avocat torontois Me James Lockyer a repris la cause.

Avec les membres de son Association pour la défense des personnes injustement condamnées, MLockyer a contribué à faire libérer plusieurs détenus victimes d'erreur judiciaire, notamment David Milgaard.

Me James Lockyer prévoit faire une conférence de presse demain pour faire le point sur la démarche.

Il y a un peu plus d'un an, en annonçant ses intentions, Me Larochelle disait vouloir présenter au ministre une nouvelle étude balistique de la cause Delisle réalisée par un comité d'experts indépendants. Ces experts seraient chargés d'étudier à nouveau les marques balistiques, les photos des traces de poudre sur le corps de la victime, la forme du projectile, etc.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer