Armes à feu: les politiciens québécois dénoncent Harper

Le premier ministre Philippe Couillard, qu'on voit ici... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Le premier ministre Philippe Couillard, qu'on voit ici au côté de Charles Robert, responsable des communications de l'aile parlementaire, s'impatiente devant la longueur du débat juridique sur la destruction des données du registre des armes à feu.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La classe politique québécoise dénonce à l'unisson les propos du premier ministre du Canada, Stephen Harper, sur l'autodéfense par arme à feu.

La déclaration faite par M. Harper, la semaine dernière, devant l'Association des municipalités rurales de la Saskatchewan, n'a pas trouvé de supporteurs à l'Assemblée nationale, mardi.

«Je pense que le moins il y a d'armes en circulation chez nous, le mieux [c'est]», a réagi le premier ministre du Québec, Philippe Couillard. «Un pays dans lequel il y a abondance d'armes à feu n'est pas un pays dans lequel la majorité des Canadiens et les Québécois veulent vivre.»

En entrevue devant auditoire, M. Harper a déclaré que sa «femme vient d'une région rurale où, évidemment, la possession d'une arme à feu n'était pas que pour les besoins de la ferme, mais aussi pour assurer un certain niveau de sécurité lorsqu'une assistance policière immédiate n'était pas disponible». Une affirmation reprise au bond par la directrice de campagne nationale du Parti conservateur dans un courriel aux militants où elle sollicitait des fonds.

Une motion contre tout assouplissement des motifs qui permettrait l'utilisation d'armes à feu pour l'autodéfense a été adoptée à l'unanimité par les députés en Chambre.

Le ministre responsable des Affaires intergouvernementales, Jean-Marc Fournier, espère que M. Harper précisera ses propos.

«Si on a besoin d'avoir de meilleurs services policiers et de plus de ressources, c'est de ça dont il faut parler, a affirmé M. Fournier. On travaille ensemble. Mais on n'est pas en train de passer le message aux citoyenx qu'ils peuvent s'armer eux-mêmes pour se défendre. [...] J'ai été très surpris. Ma vision du Canada n'est certainement pas qu'il faut encourager les gens à se faire justice eux-mêmes.»

Le premier ministre Couillard, lui-même un chasseur qui entrepose des fusils à la maison, réitère qu'un registre des armes à feu sera maintenu au Québec. Il s'impatiente devant la longueur du débat juridique sur la destruction des données du régime fédéral. 

Les chasseurs

«Un chasseur a besoin d'avoir des armes à feu, mais elles sont enregistrées, a commenté

M. Couillard. Moi, ça ne m'a fait aucun traumatisme de me présenter et de remplir les papiers d'autorisation et les enquêtes policières. C'est normal.»

Le porte-parole péquiste en matière de sécurité publique, Pascal Bérubé, trouve «franchement ridicule» la déclaration de M. Harper. «C'est clairement abusif, affirme-t-il. Si le fait d'avoir davantage accès à des armes rendait le pays plus sécuritaire, on n'aurait pas le taux d'homicide et d'abus qu'on trouve aux États-Unis. [...] C'est clairement une façon supplémentaire pour

M. Harper de faire plaisir à sa base militante dans le cadre d'une précampagne électorale.»

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, a aussi clairement fait savoir qu'il ne partage pas l'avis du premier ministre conservateur. «Au Québec, on a vécu le drame de Polytechnique, a rappelé le chef caquiste. On est pour un registre des armes à feu, donc il faut limiter l'utilisation puis la possession d'armes à feu. Je pense qu'il y a un consensus au Québec pour être en désaccord avec cette position.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer