Un délinquant à contrôler condamné à trois ans et demi de prison

Le prédateur sexuel Yvon St-Amand a été condamné... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le prédateur sexuel Yvon St-Amand a été condamné jeudi à 43 mois de prison et, vu le risque de récidive élevé, déclaré délinquant à contrôler pour une période de 10 ans.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Le prédateur sexuel Yvon St-Amand a été condamné jeudi à 43 mois de prison et, vu le risque de récidive élevé, déclaré délinquant à contrôler pour une période de 10 ans.

Après sa sortie de prison, l'homme de 54 ans devra demeurer dans une maison de transition, et ses allées et venues seront contrôlées, a expliqué la procureure de la Couronne Me Nathalie Leroux. L'avocat de défense Me Jean-Félix Charbonneau n'a pas contesté la requête pour délinquant à contrôler; une contre-expertise commandée par la défense arrivait à la même recommandation d'encadrement. St-Amand a été arrêté l'été dernier pour avoir commis des attouchements aux parties génitales d'une fillette de huit ans. Il avait été vivre chez cette famille de la région de Lotbinière à sa sortie de prison, même s'il lui était interdit de côtoyer des mineurs. Les policiers ont trouvé dans les effets personnels du délinquant du matériel érotique, des somnifères et des cassettes contenant des cris de jouissance de femmes. St-Amand traînait le même attirail en 2012 lorsqu'il a été condamné à une peine de 26 mois pour avoir suivi une jeune fille qui livrait les dépliants publicitaires.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer