Les pompiers de Québec équipés pour les hauteurs

L'hôtel Delta, d'une hauteur de 31 étages, a... (PHOTO collaboration spéciale Steve Jolicoeur)

Agrandir

L'hôtel Delta, d'une hauteur de 31 étages, a dû être évacué jeudi en raison d'un incendie.

PHOTO collaboration spéciale Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Peu importe le nombre de tours qui seront construites au cours des prochaines années et leur hauteur, le Service de protection contre l'incendie de Québec (SPCIQ) assure posséder l'équipement adéquat pour bien répondre à une alarme.

«Un incendie, ça se combat principalement de l'intérieur» et non de l'extérieur, soutient au Soleil la porte-parole du SPCIQ, France Voiselle. Aujourd'hui, «nos chefs apprennent à lire le feu avec des formations. Ce n'est plus comme avant où les anciens pompiers rentraient dans le bâtiment, défonçaient les portes et arrosaient l'endroit. Il y a maintenant des techniques spéciales pour lire le feu de par le vent et la fumée».

Même avec l'arrivée du projet Le Phare dans Sainte-Foy - trois tours entre 25 et 30 étages et une tour de 65 étages -, le SPCIQ assure être assez outillé pour faire face à n'importe quel feu, et ce, même au 65e étage d'un édifice.

Mme Voiselle prend comme exemple l'incendie qui est survenu jeudi soir à l'hôtel Delta Québec, qui a forcé l'évacuation de 268personnes. L'édifice de 31 étages a été fouillé durant près deux heures par les pompiers afin de s'assurer que le feu déclenché dans une chambre électrique au cinquième étage ne s'était pas propagé ailleurs dans le bâtiment. Un contingent de 55pompiers et de 12 camions a été appelé sur les lieux.

«L'alarme était de catégorie 5», souligne la porte-parole. C'est-à-dire? Un bâtiment de grande hauteur (BGH) : de plus de six étages et à risque très élevé.

Lors d'un incendie comme il est survenu au Delta Québec, «ils [les pompiers] grimpent l'escalier et se rendent jusqu'à l'étage où se trouve le feu. Ils collectent alors leur équipement sur des colonnes montantes d'eau et procèdent par la suite aux attaques», explique Mme Voiselle. «On ne peut pas arriver dans l'édifice et rentrer des longueurs [de tuyau] par la porte comme on le fait dans les résidences. On ne peut pas monter ça sur 30 étages.»

Dans un édifice d'un grand nombre d'étages, on trouve en moyenne une prise de colonne montante d'eau à chaque étage et demi, poursuit Mme Voiselle. «C'est en place pour les pompiers et ce n'est pas nous qui l'exigeons, mais il s'agit d'une norme. Au niveau de la formation de nos hommes, elle est la même pour tous.» 

Selon des données fournies par le SPCIQ, 307 bâtiments sont considérés comme BGH sur le territoire de la ville de Québec.

Pour un édifice comme LePhare, Mme Voiselle souligne que souvent des «ascenseurs dits "pompiers"»- avec une construction spéciale - sont installés pour faciliter l'accès à chaque étage.   

Pas de nouvelles échelles

Pour l'heure, la plus grande échelle que possède le SPCI (de type Bronto) est d'une hauteur de 134 pieds (environ 13 étages et demi). Va-t-il falloir se procurer une échelle plus longue pour répondre à une alarme dans un bâtiment de 65 étages?

«Non, assure la porte-parole. Un feu se travaille de l'intérieur, et ce, peu importe l'endroit dans le monde, que ce soit à New York ou à Montréal. L'équipement qu'on possède actuellement, que l'on ait à intervenir sur un édifice de 31 étages ou 60 étages va être le même», conclut-elle.

Équipement adéquat, effectif insuffisant, estime le syndicat

Le schéma de couverture de risque en incendie de la Ville de Québec va être à revoir en fonction notamment des nouvelles tours prévues, dont celle de 65étages dans Sainte-Foy, estime Éric Gosselin, président de l'Association des pompiers professionnels de Québec.

«Lorsque l'on ajoute des bâtiments de grande hauteur, on ajoute aussi des risques. Est-ce que nous avons actuellement les effectifs nécessaires sur le territoire pour bien le desservir avec des bâtiments de ce type?» demande le président du syndicat. «Il va falloir se poser la question d'ici 2017...»

Pour l'heure. M. Gosselin assure que le service d'incendie possède déjà l'équipement et la formation nécessaire pour répondre à une alarme dans un immeuble de plusieurs étages. Il soulève plutôt des inquiétudes sur le nombre d'effectifs disponibles lorsqu'il y a une intervention majeure, comme celle survenue au Delta Québec jeudi soir. 

«Avec le schéma de 16 casernes de la Ville de Québec, il y a au maximum une centaine de pompiers qui sont en devoir en même temps», explique M. Gosselin. «Si une cinquantaine sont sur les lieux d'un incendie, on se retrouve dans une situation où notre territoire est partiellement découvert. Alors que si on avait un effectif plus élevé, comme nous l'avons demandé en 2005 avec 19 casernes, la couverture serait meilleure. [...] Lorsqu'il y a deux interventions majeures en même temps, nous avons de la difficulté à bien répondre.» 

Selon le président, les normes nord-américaines de la National Fire Protection Association sont de 1pompier par 1000 habitants. «Avec 550000 habitants sur le territoire desservi par le service d'incendie de la Ville de Québec, il faudrait en principe 550 pompiers et nous sommes actuellement 430. Pour comparaison, à Québec, nous avons 16 casernes, et à Montréal, on parle d'une soixantaine».

Cinq bâtiments à risque

1.  Édifice Marie-Guyard 126,5 mètres (31 étages)

Construction : 1972

En 2010, une fuite de gaz s'est produite au 31e étage.

2.  Place Hauteville (Delta)

107 mètres (34 étages)

Construction : 1976

3.  Le Concorde

91 mètres (31 étages)

Construction : 1974

En 2010, un début d'incendie dans un tuyau de sécheuse a nécessité l'évacuation de l'hôtel.

4.  Château Frontenac (Tour Maxwell)

(18 étages) 

Construction : 1924

5.  Hilton Québec

84 mètres (26 étages)

Construction : 1974

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer