Mort de motoneigistes: le pire bilan en sept ans

La motoneige a déjà fait 23 morts cet... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La motoneige a déjà fait 23 morts cet hiver. S'ajoutent plus de 300 blessés. Un bilan catastrophique selon Ronald McInnis, le porte-parole de la Sûreté du Québec.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les sentiers de motoneige ont été particulièrement meurtriers, cet hiver, au Québec. À ce jour, 23 adeptes de cette activité ont perdu la vie. La saison 2014-2015 se dirige tout droit vers un triste record.

«C'est catastrophique! Il faut vraiment que ça s'arrête. Mais on a peur que ça empire parce que l'hiver n'est pas fini», lance le sergent Ronald McInnis, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

Il faut remonter à la saison 2007-2008 pour constater un nombre plus élevé de décès parmi les motoneigistes (voir le tableau).

Le dernier accident est survenu mercredi. Un motoneigiste de 53 ans a perdu la vie à Paspébiac, en Gaspésie, en tentant de traverser une route. Il a été heurté de plein fouet par une camionnette.

Lorsqu'on examine les causes probables des accidents, il est difficile de déceler une tendance. «On ne s'explique pas pourquoi il y a plus d'accidents cette année. Les situations sont très différentes les unes des autres», soutient M. McInnis.

La vitesse excessive, la conduite en état d'ébriété et l'imprudence (non-respect des consignes de sécurité ou des panneaux de signalisation) reviennent toutefois très souvent.

Les victimes sont en majorité des hommes, bien qu'on dénombre cette année trois femmes, un enfant et un adolescent. La Sûreté du Québec (SQ) indique également que le nombre d'accidents mortels survenus sur la route ou hors route est à peu près égal au nombre de ceux qui ont eu lieu dans les sentiers balisés. Les plans d'eau ont quant à eux été le théâtre de trois mortalités. La SQ dénombre plus de 300 blessés, éparpillés un peu partout au Québec.

Dans une série d'opérations de surveillance réalisées du 27 février au 1er mars, la Sûreté du Québec a intercepté plus de 7000 conducteurs de motoneige, de jour comme de nuit. De ce nombre, 362 ont reçu des constats d'infraction, dont 80 relativement à la vitesse. Les policiers ont aussi procédé à l'arrestation de quatre individus intoxiqués par la drogue, l'alcool ou une combinaison des deux.

Les policiers n'ont pas l'intention de baisser la garde tout au long du mois de mars, qui est très prisé par les motoneigistes. «On recommande à tous l'extrême prudence. Quant à nous, on va être aux aguets», indique le sergent McInnis.

=> Nombre de décès en motoneige par hiver au Québec

  • 2007-2008 : 34
  • 2008-2009 : 21
  • 2009-2010 : 22
  • 2010-2011 : 19
  • 2011-2012 : 19
  • 2012-2013 : 13
  • 2013-2014 : 15
  • 2014-2015 : 23 (à ce jour)

Sources : Sûreté du Québec et Association des motoneigistes du Québec (www.admdq.org)

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer