Peine rare réclamée pour un détenu violent

David Girard-Moisan a plaidé coupable, en juin, à... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

David Girard-Moisan a plaidé coupable, en juin, à une trentaine d'accusations de menace de mort et d'intimidation de 11 agents correctionnels - surtout des femmes - du Centre de détention de Québec (photo).

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La poursuite a réclamé une peine rare, soit l'emprisonnement pour une durée indéterminée, pour David Girard-Moisan, un détenu qui a tourmenté et menacé des pires sévices une dizaine d'agents correctionnels du Centre de détention de Québec.

Le visage couvert d'un masque qui l'empêche de cracher, l'homme de 25 ans s'est mis à pleurer devant la perspective de passer une très longue période derrière les barreaux. «Je ne serai pas capable de faire sept ans dans un pénitencier, ce n'est pas ma place», crie-t-il.

Girard-Moisan a plaidé coupable, en juin, à une trentaine d'accusations de menace de mort et d'intimidation de 11 agents correctionnels - surtout des femmes - du Centre de détention de Québec.

Entre août 2013 et mai 2014, alors qu'il était incarcéré pour une agression, le jeune homme violent n'a cessé de proférer des menaces aux agents. «Je vais te décapiter et te manger le cerveau!», «Je vais retrouver tes enfants pour les violer et les tuer!» a notamment lancé le détenu aux agents qui croisaient son chemin.

Le détenu a promis à plusieurs agentes qu'une fois en liberté, il les retracerait pour les violer ou leur mettre une balle dans la tête, les battre à mort, les dépecer. Il a aussi menacé l'infirmière qui lui apportait ses médicaments de «lui percer les seins avec une drille». Le détenu s'était fait un pic artisanal à l'aide d'une vieille brosse à dents et n'hésitait pas à le brandir devant ses victimes.

David Girard-Moisan a confié à un intervenant avoir «des diables dans sa tête» qui lui commandent de violenter les agentes correctionnelles. Selon les rapports déposés en cour, aucune maison de transition ni même l'Institut universitaire en santé mentale (Robert-Giffard) ne se disent en mesure d'accueillir David Girard-Moisan après sa peine.

Malgré tous les traitements et les peines judiciaires, le détenu n'a pas amendé son comportement, et le risque de récidive est très élevé, note le procureur de la Couronne, Me Jean-Roch Parent.

Devant la lourdeur du cas, le procureur de la Couronne réclame donc que le jeune homme soit déclaré délinquant dangereux et purge une peine de pénitencier pour une durée indéterminée.

«C'est une mesure extrême, mais j'estime qu'on est dans un cas extrême, avec aucune possibilité de réhabilitation à court terme, insiste Me Parent. Il nous paraît évident que le jour où M. Girard-Moisan va être libéré, il va s'en prendre à une personne pour la torturer et la violer.»

David Girard-Moisan a des antécédents judiciaires de voies de fait et a commis une tentative d'agression sexuelle armée sur une jeune caissière de dépanneur.

Il y a tout de même une lumière au bout du tunnel pour le détenu, même condamné à l'emprisonnement indéterminé, ajoute le procureur de la Couronne, car la Commission des libérations conditionnelles réétudiera son dossier après sept ans de détention.

Pour sa part, la défense ne s'oppose pas à la déclaration de délinquant dangereux, mais juge l'emprisonnement indéterminé nettement exagéré. «Il faut qu'il y ait une gradation des peines», rappelle Me Michel Côté. «Il s'agirait de sa première peine fédérale, et on le condamnerait déjà dans les faits à purger sept ans.»

La défense recommande une peine de détention de 3 ans avec obligation d'être soumis, après sa libération, à une surveillance pour une durée de 10 ans.

Le juge Bernard Lemieux tranchera le débat lors du prononcé de la peine le 9 avril.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer