Une poupée vaudou force la fermeture temporaire d'un Tim Hortons de Québec

Ce restaurant Tim Horton's du Vieux-Québec a été... (Photo collaboration spéciale Steve Jolicoeur)

Agrandir

Ce restaurant Tim Horton's du Vieux-Québec a été fermé pendant près de trois heures vendredi après-midi en raison d'un colis suspect.

Photo collaboration spéciale Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un colis suspect contenant ce qui serait une poupée vaudou et dans laquelle se trouvait une mystérieuse poudre a forcé la fermeture d'un restaurant Tim Hortons du Vieux-Québec pendant près de trois heures vendredi après-midi.

L'étrange paquet, reçu jeudi, a été envoyé à l'adresse de l'établissement de restauration rapide situé dans la Côte du Palais. Aucun nom de destinataire ne se trouvait sur le colis selon le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Les employés l'ont déballé et y ont découvert «ce qui s'apparente à une poupée», a affirmé Pierre Poirier, porte-parole au SPVQ. Selon nos informations, il s'agirait d'une poupée vaudou, mais la police, tout comme les employés du Tim Hortons, ont refusé de le confirmer. Représentait-elle quelqu'un en particulier? Y avait-il autre-chose dans la boîte? «Il n'y avait pas de message à quelqu'un en particulier, pas de menaces», a précisé M. Poirier.

Les employés n'ont pas fait de cas du contenu du colis, jeudi. Ce n'est que le lendemain, vendredi après-midi, qu'un membre du personnel a aperçu une sorte de poudre s'échappant de la fameuse poupée. Inquiet, ce dernier a aussitôt contacté les services d'urgence.

Le restaurant a été fermé dès 15h30 et un périmètre de sécurité a été érigé autour du commerce, sans toutefois bloquer la circulation. Les techniciens en explosifs de la Sûreté du Québec (SQ) ont été dépêchés sur place afin d'identifier la fameuse substance provenant de la poupée. Pompiers et ambulanciers étaient en assistance en cas de complication. Le personnel étant entré en contact avec le curieux objet a été confiné à l'intérieur, alors que les clients ont été évacués.

Le SPVQ a finalement annoncé, vers 18h05, qu'aucun agent nocif n'avait été détecté après les analyses des techniciens de la SQ. Il s'agissait, selon les sources policières officielles, de «matière végétale et ferreuse». Autrement dit de simple terre.

Une enquête est ouverteafin de connaître l'identité du plaisantin qui a envoyé le colis.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer