Quatre mois de prison pour avoir eu des relations sexuelles avec une ado de 13 ans

Le juge Pierre Rousseau a imposé lundi quatre... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le juge Pierre Rousseau a imposé lundi quatre mois de détention ferme à Maxime Côté-Trudel, qui avait plaidé coupable d'avoir eu des contacts sexuels. Le jeune sera de plus en probation durant trois ans et inscrit au registre des délinquants sexuels pour une période de 20 ans.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Un jeune homme de 18 ans qui a eu des relations sexuelles complètes avec une adolescente de 13 ans, notamment dans la cour d'une école primaire, écope de quatre mois de prison.

Maxime Côté-Trudel, aujourd'hui âgé de 20 ans, avait rencontré la jeune fille à l'été 2012.

Le nouveau couple commence les préliminaires dans un parc de jeu avant de se déplacer sur la grève Gilmour à Lévis, où les jeunes auront une première relation sexuelle complète et non protégée.

Le lendemain, le jeune homme veut récidiver. L'adolescente n'est pas d'accord. Selon le récit fait à la cour, Côté-Trudel la saisit pour l'amener chez lui.

Il se contentera finalement de faire des photos de la jeune fille en petites culottes.

Quelques jours plus tard, le couple aura une relation sexuelle dans la cour de l'école primaire Saint-Dominique.

Consommateur de stupéfiants, Maxime Côté-Trudel confie à sa partenaire qu'il a été «élevé par la rue» à Montréal et qu'il a déjà «poignardé du monde». Le jeune homme a commis plusieurs délits liés à de la violence conjugale.

L'adolescente mettra fin à l'idylle à la fin de l'été après s'être confiée à une travailleuse sociale.

Consentement non valide

Même si la jeune fille était d'accord pour avoir des relations sexuelles, son consentement n'était pas valide, rappelle la procureure de la Couronne, Me Carmen Rioux. Le Code criminel prévoit qu'il faut avoir 16 ans pour consentir. La relation entre les deux jeunes n'entre pas dans les exceptions prévues par la loi puisque Côté-Trudel était âgé de cinq ans de plus que sa partenaire.

Le juge Pierre Rousseau a imposé lundi quatre mois de détention fermes à Maxime Côté-Trudel, qui avait plaidé coupable d'avoir eu des contacts sexuels. Le jeune sera de plus en probation durant trois ans et inscrit au registre des délinquants sexuels pour une période de 20 ans.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer