La cause de Richard Bain encore reportée

Le juge qui préside le procès de Richard... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le juge qui préside le procès de Richard Henry Bain (photo) a accordé un délai pour que l'évaluation psychiatrique de l'accusé soit complétée.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

La cause de l'homme accusé de meurtre prémédité pour la fusillade survenue lors de la soirée électorale québécoise de 2012 a été reportée encore une fois, vendredi.

Le juge qui préside le procès de Richard Henry Bain a accordé un délai pour que son évaluation psychiatrique soit complétée.

L'accusé a aussi engagé un nouvel avocat, mais on ne sait pas si Me Alan Guttman va continuer à le représenter.

Le juge Guy Cournoyer, de la Cour supérieure, a reporté la cause à la fin mars pour permettre à Me Guttman de négocier une quelconque compensation avec le gouvernement du Québec.

Richard Henry Bain est accusé du meurtre du technicien de scène Denis Blanchette au Métropolis, une salle de spectacle de Montréal où Pauline Marois, qui venait tout juste d'être élue première ministre, livrait un discours célébrant la victoire du Parti québécois.

Le procès de l'homme devait initialement débuter le mois dernier, avant d'être reporté.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer