Accusé du meurtre de son voisin: le «Joker» raconte sa vie tumultueuse

Tout de suite après avoir été arrêté, le... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Tout de suite après avoir été arrêté, le soir du 7 février 2012, Richard Vallée était calme et répondait bien aux questions. Six heures plus tard, il ne se souvenait plus de rien.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Orphelinat, pensionnat, drogue, assassinat de sa soeur, prison... La vie de Richard Vallée n'a pas été de tout repos, selon le témoignage qu'il a livré mercredi à son procès pour le meurtre de son voisin, survenu dans le quartier Saint-Sauveur en février 2012.

L'homme de 55 ans a raconté de grands pans de sa vie avec moults détails, trop au goût du juge Richard Grenier, qui a du ramener plusieurs fois l'accusé à l'ordre en lui demandant de s'en tenir aux faits et à l'essentiel. 

Les parents de Vallée se sont séparés alors que celui-ci n'avait que sept ou huit ans, a raconté l'accusé, qui a passé une bonne partie de sa jeunesse entre le domicile de sa mère, le Mont d'Youville et l'Institut Saint-Jean-Baptiste. 

«Quand mes parents se sont séparés, l'un me disait de m'en aller, l'autre de rester. (...) Je suis allé quatre ans au Mont d'Youville. (...) Le chum de ma mère n'était pas capable de nous endurer», a expliqué l'accusé dans un témoignage laborieux, décousu et parsemé de sanglots.  

Acide en famille

Sa grande soeur et lui ont commencé tôt à fumer du pot, qu'ils «piquaient» à leur mère, a-t-il relaté. «Un été, ma soeur et moi, on fumait du pot avec notre mère, on faisait des trip d'acide ensemble, on était comme des amis, c'était le fun», s'est souvenu Vallée.

Puis sa soeur, qui avait commencé à fréquenter des gens peu recommandables, est disparue. C'était dans les années 70. Devant le peu d'empressement de la police à la retrouver, Vallée a décidé d'entreprendre sa «propre enquête». Il a ainsi commencé à fréquenter «certains endroits», à vendre de la drogue, à «faire immersion dans ce monde-là». 

L'adolescente de 17 ans a finalement été retrouvée enterrée dans un boisé de Charlesbourg, a raconté Vallée. «Elle avait été poignardée 33 fois. Ce qui restait d'elle, c'était un sac de plastique avec son partiel et ses bijoux», a précisé l'accusé, qui a eu envie de venger sa soeur. «Son tueur avait pris seulement 10 ans. Je me disais que sa sentence, il allait l'avoir en sortant.»

Le temps de penser en prison

Vallée a continué à vendre de la drogue, puis s'est retrouvé en prison vers l'âge de 20 ans. «Ça m'a fait du bien, j'ai eu le temps de penser.» L'accusé est ensuite parti en Californie, puis en Colombie-Britannique, où il est resté environ huit ans à faire de la musique, à travailler dans les plantations et à consommer de la drogue.

L'homme a également raconté s'être rendu à Paris en 2010 pour aller voir la tombe de Jim Morrison, qu'il aimait beaucoup. «Quand je suis revenu, je me suis mis à me maquiller en fantôme de Morrison, avec la face blanche et les yeux noirs.»

À la demande de son avocat, l'accusé a passé de longues minutes à décrire les toiles qu'il a peintes au fil des ans. Des oeuvres sombres pour la plupart, dont l'une le représente en train de s'envoler «loin de cette planète noire qui craque de partout». «La mort me poursuit depuis que je suis dans le ventre de ma mère», a-t-il dit à un moment.

Le 7 février 2012, Richard Vallée s'est transformé en justicier baptisé «Joker» pour tuer un voisin parce qu'il le soupçonnait de séquestrer et de torturer deux femmes. Son avocat plaide la non-responsabilité pour troubles mentaux, alors que ministère public estime que ses délires ne sont pas la conséquence d'un trouble préexistant, mais d'une consommation massive de cannabis.

L'accusé sera de retour à la barre jeudi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer